Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Et si Martine Vassal renonçait au boulevard urbain sud à Marseille ?

-
Par , France Bleu Provence

La présidente de la métropole d'Aix-Marseille-Provence demande une nouvelle étude sur le futur boulevard qui reliera la L2 à la Pointe Rouge. Le tracé doit notamment passer dans une pinède de plus de 300 arbres.

Une pinède de 320 arbres doit être rasée pour la construction du boulevard urbain sud à Marseille
Une pinède de 320 arbres doit être rasée pour la construction du boulevard urbain sud à Marseille © Radio France - David Aussillou

À moins de six mois des élections municipales, Martine Vassal s'interroge sur le tracé du futur boulevard urbain sud de Marseille. La présidente de la métropole Aix-Marseille, candidate aux élections de mars prochain, demande une nouvelle étude sur la troisième tranche du tracé.

"On ne peut pas aujourd’hui lancer du tout-voiture, éliminer des arbres du paysage, de l’espace, sans qu’il y ait des conséquences , a-t-elle lancé lors du débat sur le plan Climat de la Métropole. J’ai demandé aux services de revoir les choses, pour que les espaces et la qualité de vie soient préservées".  Sans en dire plus, Martine Vassal affirme avoir "d'autres idées". 

220 arbres à abattre 

Ce projet de 8,5 km en deux fois deux voies suscite l'inquiétude des riverains et notamment ceux réunis en un collectif opposé au boulevard Urbain Sud. « Cet axe va passer au milieu de la pinède du Roy d'Espagne, explique Pierre Leymerie du collectif Canbus. Nous avons compté 220 arbres. Certains sont centenaires. Et ils vont tous être abattus. C'est dramatique ! » Le chantier prévoit également la destruction du jardin public de La Mathilde et les jardins familiaux de Mazargues. 

25 carrefours à feux 

Une fois l'A507 (L2) reliée à la Pointe Rouge, 42 000 voitures devraient circuler chaque jour sur ce nouveau boulevard. Elles passeront à proximité d'une vingtaine d'établissements scolaires. Selon le collectif Canbus, 25 carrefours avec des feux tricolores seront crées. « Ils seront très vite saturés, affirme Pierre Leymerie. Mais les études d'impact sur la pollution ne tiennent pas compte du fait que des voitures seront au ralenti avec un moteur qui continue de tourner ». 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu