Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Existe-t-il un vélo idéal ?

-
Par , , France Bleu

Dans son émission "C'est déjà demain", Églantine Éméyé a reçu Jérôme Sorrel, auteur de "Vélotaf, mode d'emploi du vélo au quotidien", pour répondre notamment à la question : existe-t-il un vélo idéal ?

Écolo et pratique, le vélo est la solution tendance pour ses déplacements de tous les jours. En ville, il est même la meilleure alternative écologique aux transports en commun

Alors, si aller au travail à vélo vous séduit et que vous vous posez des questions, Jérôme Sorrel, l'auteur de "Vélotaf, mode d'emploi du vélo au quotidien", vous donne ses pistes à suivre.

Une question notamment se pose : existe-t-il un vélo idéal ?

Une question de choix, de pratique

Le vélo idéal n'existe pas ! C'est le vôtre, celui sur lequel vous vous sentez à l'aise et qui vous plaît. 

Le choix est également tributaire de la pratique qu'on en a. Par exemple, si quelqu'un est amené à faire des longues distances quotidiennement, le guidon route des vélos de sport est plus approprié que le guidon haut car il améliore le rendement et donc fatigue moins le cycliste.

Chacun s'approprie l'objet comme il le veut et en fait ce qu'il veut

Le vélo idéal, c'est celui que vous avez choisi
Le vélo idéal, c'est celui que vous avez choisi © Getty

Au contraire, si quelqu'un veut se mettre au vélo parce qu'il en a ras-le-bol de la voiture, parce qu'il n'arrive pas à se garer, mais qu'il a des petits trajets, un vélo de ville tout équipé, avec garde-boue, porte-bagages... c'est parfait ! Il ne faut pas oublier que plus le guidon est haut, plus on voit loin et plus on peut anticiper ce qu'il se passe sur la route. Seulement, plus le guidon est haut, plus on se met face au vent et l'effort à fournir est plus important.

Ça y est, votre décision est prise et désormais vous allez vous déplacer à vélo qu'il fasse beau... ou qu'il pleuve

Le vélo, oui, même sous la pluie et dans le froid

Hélène, une auditrice de France Bleu est étudiante à Strasbourg. Adepte de la petite reine dans la capitale alsacienne, elle nous donne ses conseils pour rouler sous la pluie et dans le froid et garder ses fesses au sec :

  • Toujours avoir un torchon pour essuyer la selle
  • La technique du sac poubelle renversé pour éviter que la selle soit mouillée

Il faut rappeler que la pratique du vélo sous la pluie peut être dangereuse. L'invité de C'est déjà demain, Jérôme Sorrel, va plus loin dans ces conseils. 

Le risque majeur sous la pluie est de glisser sur la route. Donc, il faut vraiment absolument ralentir afin d'anticiper encore plus les coups de frein

Anticiper les piétons qui ne regardent pas ou les automobilistes etc.

Si vous décidez de vous (re)mettre au vélo dès aujourd'hui mais qu'il pleut, le conseil le plus avisé est de le faire un autre jour quand la météo sera plus clémente. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess