Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange
Dossier : Départs en vacances et circulation : conseils et infos pratiques

Somnolence au volant : quels sont les signes et quelles précautions prendre ?

-
Par , France Bleu

En ce grand week-end de chassé-croisé estival, de nombreux automobilistes prennent la route dans le sens des départs comme des retours. Et la fatigue peut se faire sentir. Quels sont les signes de somnolence ? Comment éviter de s'endormir au volant ? France Bleu fait le point.

Fatigue au volant (illustration)
Fatigue au volant (illustration) © Maxppp - Sandro Di Carlo Darsa

Il y a beaucoup de monde sur la route ce week-end. Bison Futé a notamment classé ce samedi noir dans le sens des départs, orange pour les retours. Les embouteillages sont nombreux mais il est très important de faire des pauses. Selon les autorités, le risque d’avoir un accident est huit fois plus important lorsqu’on est somnolent. Et sur autoroute, un accident mortel sur trois est lié à la somnolence.

Alors comment détecter la somnolence au volant ? Et quelles précautions prendre pour l'éviter ? France Bleu fait le point.

Les signes qui ne trompent pas 

Il est impossible de lutter contre la somnolence au volant mais le conducteur ne la perçoit pas forcément. Certains signes sont pourtant révélateurs. En voici quelques-uns répertoriés par l'association Prévention routière

  • Les bâillements : ce sont les premiers signaux, qui se multiplient vite
  • Le besoin de changer de position et de se passer les mains sur le visage
  • Le regard : vos yeux commencent à picoter, les paupières s’alourdissent et vous avez de plus en plus de mal à conserver un regard fixe, donc à vous concentrer sur votre conduite
  • La sensation d’avoir des absences, de ne pas se souvenir du parcours que l’on vient de faire
  • Le franchissement, même léger, des lignes et des bandes d’alerte sonores en bordure d’autoroute
  • Les douleurs dans le dos, avec raidissement de la nuque et des épaules
  • L’engourdissement des jambes qui accentue l’inconfort et le besoin de bouger sur son siège
  • L’impression que les autres conduisent mal
  • Le questionnement des passagers : "Tu viens de bailler ? Tu n’es pas trop fatigué ?"
Les signes de fatigue et de somnolence au volant
Les signes de fatigue et de somnolence au volant - Association Prévention routière

Les précautions à prendre

Pour éviter de s'endormir au volant et de provoquer un accident, plusieurs précautions sont à prendre. Cela peut paraître évident mais il faut partir reposé. Il est ainsi préférable de prendre la route après une nuit d'un sommeil réparateur. Si vous partez tôt le matin, pensez à charger le véhicule la veille au soir. De même, il est déconseillé de partir après une journée de travail sans s’être reposé. 

Avant de prendre la route, veillez à vous installer confortablement derrière le volant en réglant correctement le siège et le dossier. Et bien sûr, il est primordial de faire des pauses toutes les deux heures.

Il est conseillé de prévoir un repas léger, sans alcool. Prévoyez en revanche une bouteille d'eau et hydratez-vous régulièrement. Attention à certains médicaments : la somnolence fait en effet partie des effets secondaires de beaucoup d'entre eux. Ils sont souvent munis d'un pictogramme mentionnant leur dangerosité potentielle pour la conduite.

Les pictogrammes présents sur les médicaments.
Les pictogrammes présents sur les médicaments. - Associations Prévention Routière et Assurance Prévention

Conduire au-dessus des limitations de vitesse augmente le risque de somnolence : la vitesse oblige en effet le cerveau à traiter un plus grand nombre d’informations en un minimum de temps, la vision devant alors s’adapter en permanence, rappellent les autorités.

Et enfin, aérez bien votre véhicule. L'association Prévention routière rappelle que "une mauvaise aération de l’habitacle peut aggraver votre état de fatigue, c’est également le cas d’un excès de chauffage ou de climatisation". Veillez donc à n’avoir ni trop chaud ni trop froid.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess