Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Faut-il couper la rue de la Garance, à Avignon ?

-
Par , France Bleu Vaucluse

Dans la zone verte d'Avignon, les habitants dénoncent les déviations du trafic de la rocade qui provoquent une multiplication par dix du nombre de véhicules qui circulent dans leur quartier pavillonnaire et agricole. Ils réclament un réaménagement des sens de circulation.

Trop de circulation dans la rue de la garance.
Trop de circulation dans la rue de la garance. - .

Avignon, France

Une pétition signée par 600 personnes demande à la mairie de modifier le plan de circulation dans cette portion de la ceinture verte d'Avignon que de nombreux automobilistes empruntent pour éviter les embouteillages de la rocade. Dans cette ancienne zone agricole maintenant largement pavillonnaire, les axes de circulation sont restés calibrés comme à l'époque où les tracteurs étaient plus fréquents que les voitures. 

La faute à la saturation de la rocade 

Ça ne gênait pas les riverains jusqu'à ce qu'en raison de la saturation de la rocade, beaucoup se mettent à emprunter cet itinéraire pour tenter d'éviter les bouchons. Un choix complètement contre-productif puisque cela déplace les embouteillages dans ce secteur jusque-là calme.

Incompréhension avec la municipalité

La municipalité a proposé des modifications du plan de circulation, mais les riverains ne sont pas d'accord. Ils estiment que la concertation n'a pas eu lieu. Ils réclament que les ponts de la Garance (devenu pont Joli-Jean), de la Pêcheraie et de Calavaïre soient coupés. Ils refusent que la rue des Provençales soit transformée en double impasse comme le souhaite la municipalité.