Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Faut-il qu'un train déraille et des morts pour relancer la LGV Montpellier-Perpignan ?", Philippe Saurel

-
Par , France Bleu Hérault

Philippe Saurel décrète l'état d'urgence ferroviaire. Après les intempéries qui impactent le trafic des trains sur la ligne Montpellier-Béziers, le maire et président de la Métropole de Montpellier appelle l'État à accélérer la construction de la ligne LGV entre Montpellier et Béziers .

Philippe Saurel en conférence de presse ce mercredi 30 /10/2019
Philippe Saurel en conférence de presse ce mercredi 30 /10/2019 © Radio France - Pascale Viktory

Montpellier, France

" La LGV Montpellier-Perpignan est une urgence criante." Philippe Saurel , le maire et président de la Métropole demande à l'État et à la SNCF de remettre sur les rails le projet de Ligne à Grande Vitesse Montpellier-Perpignan.

Pour Philippe Saurel, les intempéries de mercredi dernier et leurs conséquences sur le trafic des trains sont  des signaux d'alarme qui démontrent l’obsolescence de la ligne ferroviaire littorale. Il rappelle qu'en 2016, un rapport dénonçait déjà le très mauvais état de cette ligne.  

"Vous trouvez normal qu'il y ait dix mètres de creux sous une voie ferrée après un orage ?"

Philippe Saurel pose la question : "faut-il qu'un TGV déraille et qu'il y ait des centaines de morts, je ne trouve pas ça très malin."

"Si la LGV ne se fait pas, je veux savoir pourquoi !"

Pour Philippe Saurel, on ne peut pas pas attendre 2030 voir 2040, il faut au moins que le premier tronçon de la LGV entre Montpellier et Béziers soit relancé, que démarrent les enquêtes publiques et dans la foulée la déclaration d 'utilité publique. Il demande que soit restaurée la commission de financement afin de remettre autour de la table les collectivités qui sont prêtes à participer au financement chiffré à 1,8 milliard d'euros pour la portion Montpellier-Béziers. Le maire de Montpellier privilégie un tracé par l'intérieur des terres, au nord du massif de la Gardiole . 

Philippe Saurel conclut : "la LGV est une nécessité économique et environnementale pour la région, on est à 1.600 poids lourds par jour qui passent sur l'A9 à Montpellier , si la LGV ne se fait pas je veux savoir pourquoi."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu