Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fermée depuis plus de trois mois, la route transfrontalière à Coustouges va rouvrir

-
Par , France Bleu Roussillon

La Préfecture des Pyrénées-Orientales l’a confirmé ce vendredi matin. Le lundi 3 mai, les blocs de béton qui barrent le passage de cette départementale seront enlevés. La fermeture de ce point de passage avec la Catalogne avait suscité de l’indignation, des deux côtés de la frontière.

La route était barrée depuis le 11 janvier.
La route était barrée depuis le 11 janvier. © Radio France - Sébastien Berriot

Des blocs de béton bloquent depuis le 11 janvier l’accès au pont du Riu Major, entre Coustouges et Maçanet de Cabrenys. Le résultat d’une décision préfectorale, poussée par le gouvernement. Le 3 mai, les obstacles seront enlevés. 

Une fermeture critiquée 

La décision de fermer ce point d’accès était motivée par plusieurs éléments : lutter contre l’immigration clandestine, le terrorisme et les différents trafics.  Des thèmes qu'Emmanuel Macron avait abordé lors d'une visite au Perthus quelques semaines auparavant. Quatre autres routes secondaires avaient également été fermées. Le but étant de concentrer les forces de l’ordre sur les points de passage principaux.

La route qui relie Coustouges à Maçanet de Cabrenys est la plus utilisée des cinq. Cette décision avait fait l’objet de nombreuses critiques, à la fois d’habitants et d’élus. Ils y voyaient une perturbation importante du quotidien pour une mesure peu efficace, ajouté à la symbolique de fermer une frontière entre deux pays européens. 

En mars, plusieurs centaines de personnes, venues à la fois des Pyrénées-Orientales et de Catalogne, s’étaient réunies à Coustouges pour demander la levée de ces fermetures. Après cette manifestation, le préfet Etienne Stoskopf s’était dit prêt à étudier une réouverture. 

Pas de réouverture "dans l’immédiat" pour les autres points de passage 

Pour continuer à surveiller cette route, des patrouilles et des contrôles fixes seront mis en place, selon la Préfecture. Les autres accès fermés (le col de Banyuls, celui de Manrell, la route de la Vignole Enveitg, et le chemin d’Aja, entre Palau de Cerdagne et Puigcerdà) ne rouvriront pas "dans l’immédiat".

Si la route de Coustouges est de nouveau accessible, venir en France depuis l’Espagne reste soumis à la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72h. Sauf pour les transporteurs routiers, les travailleurs frontaliers et les résidents des bassins de vie frontaliers dans un rayon de 30 km autour de leur domicile.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess