Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Fermeture des voies sur berges à Paris, un an après : plus de bouchons et plus de bruit, selon un rapport de la Région

mercredi 22 novembre 2017 à 8:19 Par Martine Bréson, France Bleu Paris et France Bleu

Le rapport du Comité de suivi qui fait le bilan un an après la fermeture des voies sur berge est publié mercredi par le Conseil régional. Il indique que les bouchons sont plus importants. La circulation s'est reportée jusqu'au périphérique, les grands axes de Paris sont plus encombrés.

Voies sur berges fermées aux voitures
Voies sur berges fermées aux voitures © Maxppp -

Paris, France

Il y a un an, les voies sur berge entre La Concorde et l'Arsenal à Paris étaient interdites aux voitures. Le Conseil régional d'Ile-de-France a demandé un bilan. Le comité régional d'évaluation, présidé par le professeur Pierre Carli médecin chef du Samu de Paris le publie ce mercredi. Ce bilan est plutôt catastrophique. La Mairie de Paris qui a décidé la fermeture des voies sur berges réagit. Elle estime que "ce rapport commente de manière caricaturale des données déjà connues".

Plus de bouchons, plus de bruit

Le bilan, un an après la fermeture des voies sur berges est accablant. L'étude réalisée de septembre 2016 à septembre 2017 fait une centaine de pages. Il indique que les bouchons se sont densifiés. Le report de la circulation s'est étalé jusqu'au périphérique. Le soir sur le périphérique sud le temps de parcours s'est allongé d'un tiers. Les grands axes de la capitale sont plus encombrés en particulier les quais hauts et le boulevard Saint-Germain. Là encore le parcours est plus long. Il y a aussi plus de bruit de jour comme de nuit. La Région demande d'ailleurs à la ville de prendre des mesures pour faire baisser le bruit.

La pollution en hausse

Selon le rapport du comité de suivi, la pollution a fortement augmenté mais il précise qu'elle est liée aux épisodes météorologiques. La pollution s'est déportée sur les axes de report, précise l'étude qui constate que le nombre de voiture dans la capitale n'est pas en baisse. La fermeture des voies sur berge n'aurait donc pas incité les automobilistes à choisir un autre mode de transport.