Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ouverture du marché du ferroviaire à la concurrence : une coopérative créée dans le Lot, près de Figeac

-
Par , France Bleu Occitanie

Railcoop a été créée ce samedi à Cajarc, près de Figeac, dans le Lot. C'est la premiére société coopérative d’intérêt collectif dédiée au ferroviaire. Elle vise prioritairement la ligne Bordeaux-Lyon via le Massif Central

photo d'illustration
photo d'illustration © Radio France - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Lot, France

Alors que l'ouverture à la concurrence du transport ferroviaire de voyageurs est prévue en décembre 2020, la coopérative lotoise Railcoop vient d'être créée. Basée à Cajarc, dans le Lot , elle a pour ambition d'aller là où les opérateurs privés ne voudront pas investir, sur les petites lignes qui ne sont pas à forte rentabilité mais qui, mises bout à bout, offrent d'intéressantes perspectives, puisque financées par les régions, via des délégations de service public. Des trains de nuit, des dessertes très locales ou, au contraire, des inter-régionaux tels que Bordeaux-Lyon, via le Massif Central, qui est la premiére ligne visée par Railcoop pour la fin 2021.

Une réflexion en cours pour Figeac-Rodez

Railcoop rassemble des citoyens, des entreprises et des collectivités, dont l'objectif est de développer un service ferroviaire au service des territoires et qui contribueront à la transition écologique, en réduisant la consommation de carburant liée aux transports routiers.

Après Bordeaux-Lyon, Cooprail pourrait alimenter la liaison Figeac-Rodez. la coopérative participe actuellement  à un groupe de réflexion autour de cet axe.

Quant aux éventuels bénéfices générés par l'activité, ils devront être réinvestis et ne pourront pas servir à rémunérer les sociétaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu