Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Fin de la grève des contrôleurs SNCF

mardi 10 novembre 2015 à 20:17 Par Didier Charpin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Après 2 jours de grève les contrôleurs ont voté ce mardi soir la reprise du travail. Ils ont obtenu quelques mesures temporaires pour améliorer la sécurité dans les trains. Mais ils menacent de relancer le mouvement à la fin du mois.

Gare déserte ce mardi
Gare déserte ce mardi © Radio France - Didier Charpin

Caen, France

L'agression verbale d'une contrôleuse dimanche dernier a fait "déborder le verre" selon la formule des contrôleurs. Ils comptabilisent déjà une dizaine de faits similaires depuis le début de l'été. La faute, disent-ils, aux réductions d'effectifs des dernières années. Souvent le contrôleur exerce seul dans un train alors qu'en équipe de deux la sécurité était meilleure.

Les tensions viennent autant lors des vérifications de titres de transports (certains passagers refusent purement et simplement de payer) que lors de propos acerbes de passagers outrés par le manque de fiabilité des trains normands. Entre les pannes, les mises à quai tardive et les trains surchargés (des dizaines de passagers debout faute de places) le climat est parfois explosifs !

Pascal, contrôleur caennais, nous décris son quotidien

Je travaille la boule au ventre

Pascal, contrôleur désabusé

Après 3 heures de négociations, la direction régionale a accepté de temporairement soulager les contrôleurs. En leur affectant des "agents d'assistance". Des personnels qui viendront en renfort sur les trains les plus sensibles. Mais cette mesure n'est prévue que jusqu'à la fin de l'année. Les contrôleurs veulent des garanties plus pérennes. Des réunion techniques sont prévues jeudi et vendredi. Si les réponses de la direction sont jugées insuffisantes, une nouvelle grève pourrait débuter le 26 novembre.