Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Financement de l'aéroport de Poitiers : le président de Nouvelle-Aquitaine propose une "revoyure" en 2019

-
Par , France Bleu Poitou
Poitiers, France

Le sort de l'aéroport de Poitiers n'a finalement pas été tranché lundi en séance plénière. "Le schéma aéroportuaire fait débat", a admis le président de la région Nouvelle-Aquitaine. Alain Rousset a proposé une "revoyure" au 1er janvier 2019 et mis en place un groupe de travail.

En 2016, l'aéroport de Poitiers a accueilli 108.845 passagers (illustration)
En 2016, l'aéroport de Poitiers a accueilli 108.845 passagers (illustration) © Maxppp - Philippe NOMINE

Des élus régionaux de différents groupes politiques vont se réunir pour débattre des amendements du schéma aéroportuaire. L'avenir de Poitiers est notamment dans la balance. Un tiers de son financement est remis en question car la CCI de la Vienne, en grande difficulté, souhaite réduire sa participation. La région ne souhaite pas la remplacer au capital, mais le président de Nouvelle-Aquitaine Alain Rousset propose une "revoyure" en 2019.

98 personnes travaillent à l'aéroport

Si l'aéroport de Poitiers disparaissait, cela serait dramatique pour les 98 personnes qui y travaillent, dont 18 pour l'exploitant Vinci Airports. 35 sont employés à la Direction générale de l'aviation civile. Dix autres personnes sont chargées de la météo.

Ensuite, les salariés viennent de différentes sociétés privées. 12 agents de sécurité s'occupent notamment de filtrer les passagers, 12 pompiers sont présents, ainsi que des techniciens de surface et une équipe de cinq personnes au restaurant de l'aéroport. Mais à ces emplois s'ajoutent aussi d'autres activités économiques qui dépendent de la survie du site : les loueurs de voitures et les compagnies de taxis notamment.

Une croissance prévisible en 2017

La potentielle disparition de l'aéroport de Poitiers serait d'autant plus dommage que les chiffres sont positifs : en 2017, la croissance devrait être au rendez-vous. On sait déjà que de janvier à août cette année, le trafic a augmenté de près de 8 %. Le seuil des 80.000 passagers a été dépassé cet été. Les avions étaient plutôt bien remplis, surtout ceux à destination d'Edimbourg : les vols Ryanair en direction de la capitale écossaise étaient pleins à près de 90%.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess