Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

François Bayrou veut sauver la ligne aérienne entre Pau et Paris, menacée par la crise

-
Par , France Bleu Béarn, France Bleu

Le maire de Pau, François Bayrou, a déclaré ce vendredi, qu'il était décidé "à conduire la révolte" pour défendre la liaison Pau-Paris, qui ne reprendra que très partiellement, à raison de deux vols hebdomadaires, à partir du 15 juin, selon les prévisions d'Air France. Il en appelle au gouvernement.

Avant le confinement, les avions d'Air France et sa filiale régionale Hop, effectuaient une dizaine de rotations par jour vers Paris.
Avant le confinement, les avions d'Air France et sa filiale régionale Hop, effectuaient une dizaine de rotations par jour vers Paris. © Radio France - Mathias Kern

Avec deux liaisons seulement par semaine pour la reprise de l'aéroport de Pau, le 15 juin, la cadence est sous-dimensionnée aux yeux de François Bayrou. Avant le coronavirus, le rythme était en moyenne de neuf allers-retours par jour vers Paris, (six vers Orly et 3 vers Roissy). 

Mais la crise est passée par là, et Air France a revu ses plans : l'aéroport de Pau ne fait peut-être pas partie des priorités de la compagnie, qui accuse une perte de 1,8 milliard d'euros au premier trimestre, et s'attend à des perspectives sombres pour l'année 2020. Air France devrait réduire de 40 % l’offre sur les vols nationaux français d’ici à 2021, a indiqué son PDG, Benjamin Smith.

Vue du Béarn, la condition de la reprise économique passe aussi par un retour des liaisons aériennes avec la capitale. "Nous sommes dans une situation de ré-enclavement", se désole François Bayrou, qui entend "conduire la révolte, parce que la situation est extrêmement grave et menace la survie de notre aéroport.

"Air France nous raye de la carte, c'est inacceptable !" s'insurge François Bayrou.

Le maire de Pau promet de mener le combat sur deux fronts : il veut saisir le gouvernement, pour qu'il rappelle à Air France ses obligations de desservir tout le territoire, "une obligation de service public" souligne François Bayrou, qui rappelle que l'État vient de prêter 7 milliards d'euros à la compagnie pour l'aider à se redresser financièrement, en contrepartie d'engagements sur l’amélioration de sa rentabilité et sur le plan environnemental. "Nous ne sommes pas à moins de 2h30 de TGV de Paris, clame François Bayrou. Abandonner le Béarn serait contraire aux engagements de l'Etat."

Des contacts avec d'autres compagnies aériennes ?

D'autre part, le maire de Pau a l'intention d'entrer en contact avec d'autres compagnies aériennes, pour envisager une desserte Pau-Paris. Mais le calendrier semble très serré : François Bayrou espère une reprise des vols dès le mois de juin.

Réponse d'Air France : le trafic reprend progressivement, y compris à Pau

Air France a répondu dans un communiqué, envoyé à France Bleu Béarn, pour expliquer que le programme de vols reprenait progressivement. "Aux dessertes de Toulouse, Marseille et Nice maintenues pendant la durée du confinement à raison d’un vol quotidien uniquement, la compagnie ajoute progressivement plusieurs villes françaises. Pau sera ainsi à nouveau desservie à partir du 15 juin avec un nombre de fréquences réduites par rapport au programme habituel, comme pour toutes les destinations d’Air France."

Par ailleurs, la compagnie indique "qu'elle ajuste son programme de vols en temps réel et en fonction de la demande de ses clients." Le programme des vols pour cet été n'a pas encore été dévoilé par Air France, mais le sera début juin. L’aéroport de Paris-Orly étant toujours fermé, sans doute jusqu'au 26 juin, les vols Pau-Paris, à partir du 15 juin, arriveront pour l'instant à Paris-Charles de Gaulle.

Le détail des vols, à partir du 15 juin :

  • À partir du 15 juin : Paris CDG - Pau le lundi à 7h05, et le vendredi à 7h ; Pau - Paris CDG le lundi à 9h15, et le vendredi à 9h10
  • À partir du 22 juin : Lyon - Pau le lundi à 6h15, le vendredi à 18h et le dimanche à 13h50 ; Pau - Lyon le lundi à 8h10, le vendredi à 19h55 et le dimanche à 15h45
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu