Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Fret ferroviaire, l'ancienne ligne Auxonne - Gray - Vesoul pourrait assurer le ferroutage

-
Par , France Bleu Besançon

L'association "l’étoile de Gray" veut promouvoir le fret ferroviaire, sa proposition est de remettre en service la ligne de chemin de fer entre Villers-les-Pots et Gray, et Gray Vesoul pour du ferroutage. Cela supprimerait 1000 semi-remorques par jour sur l'axe Rhin-Rhône entre Dijon et Mulhouse.

Illustration, ferroutage à Bonneuil-sur-Marne.
Illustration, ferroutage à Bonneuil-sur-Marne. © Radio France - Jean-François Fernandez

Et si l’avenir du Fret Européen passait par Gray en Haute-Saône ! C'est le leitmotiv de l'association appelée l’étoile de Gray qui a pour but de promouvoir le fret ferroviaire.

Depuis l’abandon fin des années 90 du projet de canal à grand gabarit Rhin-Rhône, qui devait absorber une partie du transport de marchandises par voie fluviale, le trafic s’est reporté sur la route et sur l'autoroute A36.

Si ce trafic actuellement transporté par poids lourds sur nos routes montait sur des trains, le « ferroutage » éviterait des centaines de camions quotidiens.

La voie ferrée entre Dijon et Mulhouse qui passe par Gray serait la solution, c'est un axe quasi parallèle au grand canal qui n’a pas vu le jour. En 2008, une étude estimait à 20 millions de tonnes par an le volume de marchandise par autoroute entre le Rhin et le Rhône.

La solution, l'ancienne voie ferrée.

L'association propose de faire passer les trains de ferroutage, c'est à dire des trains sur lesquels sont embarqués les semi remorques, de Mulhouse à Belfort par la ligne 4 (Paris Bâle), puis de Belfort à Vesoul (toujours par la ligne 4). A Vesoul, il faudrait remettre en service la ligne de Vaivre à Gray (dont les premiers kilomètres sont utilisés aujourd'hui par un vélorail) jusqu'à Autet. De Autet à Gray la ligne existe toujours. 

La gare de Gray est aujourd'hui fermée au trafic voyageurs, y circulent seulement des trains de céréales. De Gray à Villers-les-Pots et Auxonne il suffit de prendre la ligne actuelle.

Lignes ferroviaires Bourgogne Franche-Comté. Par G CHP — Travail personnel, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12521113
Lignes ferroviaires Bourgogne Franche-Comté. Par G CHP — Travail personnel, CC BY-SA 2.5, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=12521113 - G CHP

L’association qui fait du lobbying est plutôt confiante, les mentalités changent en raison de l’impact environnemental. En juillet 2020, le gouvernement a lancé un plan de ferroutage avec la création d’autoroutes ferroviaires sur lesquels (comme en Suisse) les poids lourds auront obligation de monter s'il veulent transiter.

Reportage sur le fret ferroviaire par Gray

Un voyage touristique en autorail Picasso

Pour promouvoir le trafic voyageur et le fret en gare de Gray, l'association l'étoile de Gray organise le 6 juin 2021 un voyage en train touristique. Le voyage s'effectuera à bord d'un autorail Picasso entre Dijon, Dole, Gray. A Gray le train ira jusqu'à Pontailler. Les réservations sont en ligne ici.

Illustration. Autorail X 3800, dit Picasso, train Jouef
Illustration. Autorail X 3800, dit Picasso, train Jouef © Radio France - Jean-François Fernandez

La gare de Gray, tournage du film "on a retrouvé la 7eme compagnie".

Si on vous dit « le fil rouge sur le bouton blanc, le fil vert sur le bouton  bleu», vous pensez tout de suite à l’adjudant Chaudard dont le père tient une quincaillerie à Vesoul dans la série de films la 7ème compagnie. Vous l’ignorez certainement mais ce film culte a d’autres liens avec la Haute-Saône.

Reportage sur le tournage de la 7eme compagnie à Gray

Les scènes de machine à vapeur du film « on a retrouvé la 7eme compagnie » ont été tournées près de Gray. Jusqu’en 1973 la gare de Gray était le bastion de la vapeur, avec les dernières machines à vapeur encore en circulation en France. C'est donc à Gray qu'était stationnée la machine à vapeur 140 C 38 qui a été utilisée pour le tournage. Lorsque le film est sorti en salles en 1975, on a pu découvrir certains paysages sur la ligne entre Gray et  Auxonne.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

La 140 C 38, fabriquée en 1919 pour l’armée française, a été rachetée par une association de Haute-Vienne qui l’a restauré, elle assure des trajets touristiques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess