Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Galères en cascade depuis mardi soir pour les passagers des trains normands

mercredi 7 novembre 2018 à 8:15 Par Benoît Martin, France Bleu Cotentin et France Bleu

Une série d'incidents et d'accidents a entraîné de fortes perturbations sur les lignes SNCF reliant Paris à la Normandie mardi soir. Les retards ont été importants.

Encore des perturbations ce matin au départ de Cherbourg.
Encore des perturbations ce matin au départ de Cherbourg. © Radio France - Eric Turpin

Il était compliqué pour les usagers du train d'échapper à des retards ce mardi soir entre la Normandie et Paris, vu le nombre d'accidents et d'incidents qui se sont succédés sur les lignes.  C'est d'abord par un accident de personne à Saint-Etienne-du-Rouvray, sur la ligne le Havre / Paris : un piéton a été percuté sur les voies, occasionnant l'arrêt du trafic sur cet axe, le temps de permettre l'intervention des secours. 

Parallèlement, sur l'autre grande ligne de la région, entre Paris et Cherbourg, la panne d'une motrice a immobilisé un intercité obligeant la SNCF a transvaser les passagers dans d'autres trains. Un incident qui a lui aussi provoqué d'importants retards en cascades. 

Des retards ce matin pour respecter le temps de repos minimum

Et puis, cette fois en région parisienne, l'abandon d'un bagage suspect à bord d'un train à Mantes-la-Jolie a nécessité l'arrêt du trafic en début de soirée. Là encore plusieurs trains ont été impactés. A l'arrivée, pour les passagers en transit entre la capitale et la Normandie hier soir, les retards constatés sont allés d'une demi-heure à plus de 2 heures. Et ce matin, les conséquences de ces retards sont encore perceptibles. Le train pour Paris prévu au départ de Cherbourg à 7h35 est finalement parti à 8h20, pour respecter le temps de repos du personnel arrivé tard dans la nuit. Temps de repos légal et nécessaire pour que les assurances jouent en cas d'incident sur la ligne.