Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports DOSSIER : Le GCO, grand contournement ouest de Strasbourg

GCO : les opposants redoutent un feu vert du préfet dès cet été

vendredi 10 août 2018 à 18:52 Par Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

Le projet de grand contournement ouest de Strasbourg pourrait être soumis bientôt par le préfet du Bas-Rhin au CODERST, le Conseil départemental de l'environnement, des risques sanitaires et technologiques. La convocation de ce comité est de mauvais augure pour les adversaires du projet routier.

Le grand hamster, mascotte des opposants du GCO à Kolbsheim
Le grand hamster, mascotte des opposants du GCO à Kolbsheim © Radio France - Corinne Fugler

Kolbsheim, France

Le projet de GCO, grand contournement ouest de Strasbourg, pourrait être soumis d'ici la fin du mois d'août par le préfet du Bas-Rhin au CODERST, le Conseil départemental de l'environnement, des risques sanitaires et technologiques. L'avis du CODERST est consultatif, mais la convocation imminente de cette instance inquiète les adversaires du projet routier. En effet, cela signifie, selon leur analyse, que le préfet est sur le point de donner son feu vert à cette future autoroute à péage

Un "déni de démocratie"

Le projet de GCO a pourtant déjà été rejeté par sept instances composées d'experts et de hauts fonctionnaires, dont les deux commissions d'enquêtes publiques. Même l'Agence française pour la biodiversité s'y est opposée. Pour les maires de communes situées sur le parcours, comme pour le collectif Alsace Nature, un feu vert du gouvernement au GCO serait un véritable "déni de démocratie". "Le législateur a mis en place des moyens d'expression du public et des contraintes pour l'administration pour respecter les procédures", s'indigne Daniel Reininger, le président d'Alsace nature. "Aujourd'hui on a le sentiment que malgré toutes ces procédures, c'est finalement une décision autocratique qui va l'emporter."

Daniel Reininger, le président d'Alsace Nature

Le maire de Kolbsheim, Dany Karcher espère que le gouvernement finira par écouter les experts et les citoyens: "Le trafic pendulaire, par définition, il veut aller à Strasbourg. le GCO contourne Strasbourg, il n'y va pas. C'est dans les études de l'Etat : avec le GCO, il y aura plus de trafic qui traverse Strasbourg qu'avant!

Dany Karcher, le maire de Kolbsheim

Une autoroute qui ne soulagera pas les grands axes strasbourgeois

"Il y a quand même eu une hésitation du gouvernement", souligne Luc Huber, le maire de Pfettisheim, autre commune située sur le tracé de la future autoroute, "puisque les travaux auraient dû commencer début août. Alors on ne comprend pas ce report d'un mois puisque les avis négatifs portaient à la fois sur la pérennité des compensations environnementales et sur leur pertinence, mais aussi sur l'opportunité même du GCO!".

Luc Huber, le maire de Pfettisheim

Pour ces défenseurs de l'environnement, c'est clair, la réalisation du GCO est une compensation offerte à Vinci après l'échec du projet d'aéroport à Notre-Dame des Landes, un équipement qui devait, lui aussi, être réalisé par Vinci.

170.000 véhicules empruntent chaque jour l'A35 - Maxppp
170.000 véhicules empruntent chaque jour l'A35 © Maxppp - .

Les partisans du projet routier assurent que le GCO délestera l'agglomération strasbourgeoise d'une partie de son trafic, 35.000 véhicules par jour, sur un total de 170.000, et qu'il permettra, à hauteur de la capitale alsacienne, de transformer l'A35 en boulevard urbain.