Transports

Genève : laissez passer les frontaliers aux petites douanes

Par Bleuette Dupin, France Bleu Pays de Savoie mercredi 30 novembre 2016 à 15:55

A l'image de la douane de Bardonnex à quelques kilomètres de là, celle de Perly au sud de Genève est déjà très chargée aux heures de pointe
A l'image de la douane de Bardonnex à quelques kilomètres de là, celle de Perly au sud de Genève est déjà très chargée aux heures de pointe © Maxppp - Norbert Falco

" Non à la fermeture des petites douanes ", c'est le titre de la pétition du Groupement Transfrontalier Européen (GTE) remise ce mercredi aux autorités cantonales de Genève. 7 729 signatures pour dire non à la fermeture de quatre points de passage des frontaliers jusqu'à 8h30 contre 6h actuellement.

Le Groupement Transfrontalier Européen (GTE) a remis ce mercredi matin aux autorités de Genève une pétition pour dire non à la fermture de quatre petites douanes. Pour le GTE, les conséquences de la fermeture des petites douanes de Certoux, Soral 2, Sézegnin et Chancy 2 jusqu'à 8h30 - contre 6h pour l'instant - serait inévitable : des bouchons énormes sur les gros points de passage. Et allongement de la durée de trajet domicile-travail pour les frontaliers. Exemple avec la douane de Bardonnex qui enregistre déjà 56 000 véhicules par jour. Actuellement les petites douanes sont fermées la nuit jusqu'à 6h du matin.

Le GTE a rassemblé 7 729 signatures

Remise de la pétition ce mercredi au Grand conseil de Genève - Aucun(e)
Remise de la pétition ce mercredi au Grand conseil de Genève - GTE

Cette pétition de 7 729 signatures n'a aucune valeur légale vis-à-vis des autorités suisses. Justement, dans le contexte du Grand Genève, " l'ouverture ou la fermeture d'une douane ne peut être une décision prise unilatéralement ", souligne le GTE dans un communiqué. L'organisme défendant les travailleurs frontaliers ajoute : " Il est regrettable que l'ensemble des populations concernées ne puisse pas démocratiquement s'exprimer sur une question aussi essentielle que la mobilité ".

Pas de date arrêtée pour la fermeture des petites douanes

Selon le quotidien La Tribune de Genève, le Département genevois des transports n'a arrêté aucune date pour retarder l'ouverture des quatre petites douanes à 8h30 le matin. Pour l'heure, un groupe de travail transfrontalier a été constitué afin d'analyser les mesures d'accompagnement qui pourraient atténuer l'impact du projet.

Partager sur :