Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Canicule : 78 départements en vigilance orange, "le recours au soin commence à augmenter"
Transports

Gentilly veut limiter la vitesse à 30km/h dans toute la ville

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Pour l'instant, deux quartiers sont concernés par des "zones 30", la mairie de Gentilly (Val-de-Marne) envisage d'ici quatre ans de passer en "ville 30".

Zone 30 à Gentilly (Val-de-Marne)
Zone 30 à Gentilly (Val-de-Marne) © Radio France - VD

Gentilly, France

Et si toute la circulation d'une ville était limitée à 30 km/h ? C'est en tout cas la volonté de la mairie (PCF) à Gentilly (Val-de-Marne). D'ici la fin de l'année deux quartiers (Le Plateau et le Chaperon vert) seront en "zone 30" mais la mairie veut aller plus loin et proposer d'ici quatre ans, "une ville 30". Gentilly, c'est une petite ville (elle fait 1 km sur 1 km) de 17.000 habitants, au sud de Paris. Dans cette ville traversée chaque jour par des milliers de véhicules, il y a déjà des rues, des zones 30 mais qui "n'ont pas de fin" et "aucune cohérence" selon Guy Soubrillard, président de l'association "Mieux vivre sur le plateau" à Gentilly. Depuis plusieurs années, cette association milite pour une "ville 30". "Oui, c'est plus simple de faire une ville 30 que plusieurs zones 30, parce que la ville 30 ce sont des panneaux aux entrées et sorties de la ville", précise Guy Soubrillard. 

"On a fait le calcul, de 30 à 50 km/h sur 1 km, vous gagnez 20 secondes, pas plus" 

Pour l'élu en charge de ce dossier à la mairie de Gentilly, réduire toute la ville à 30 km/h permet aux habitants de mieux vivre, d'être plus en sécurité. Pour Fattah Aggoune, adjoint au maire, en charge de l'écologie urbaine et de l'espace public, "on considère en effet que d'être dans une ville apaisée où la circulation est maîtrisée, les habitants vivraient mieux. Quant aux automobilistes, est-ce que traverser 1km de long à 30 ou 50 km/h va faire gagner du temps ? On a fait le calcul, de 30 à 50 km/h sur 1 km, vous gagnez 20 secondes, pas plus. Est-ce que ces 20 secondes, quand vous percutez un enfant, ça vaut pas le coup de descendre à 30 km/h ? Je le pense". L'une des routes départementales va également passer à 30km/h, c'est une décision du département. 

Réduction de 25 à 40 % des accidents

Reste qu'il faudra désormais trouver le budget, cela n'est pas fait, mais aussi convaincre les habitants et les automobilistes comme André : "Ahh non, 30 ça va pas du tout, c'est trop bas. C'est comme les 80 km/h sur les départementales, c'est stupide quand on peut rouler à 90". Selon l'association "Rue de l'avenir" spécialisée sur cette question, les évaluations sur les zones 30 font état d'une réduction de 25 à 40 % des accidents. Par ailleurs, selon des chiffres de 2009, le risque de décès d'un piéton à 50 km/h est cinq fois plus élevé qu'à 30 km/h.