Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Gironde : le maire de Naujac-sur-Mer prend un arrêté municipal pour interdire les radars embarqués privés

lundi 7 mai 2018 à 16:44 - Mis à jour le mardi 8 mai 2018 à 16:00 Par Olivia Chandioux, France Bleu Gironde et France Bleu

Pour le moment ces radars embarqués privés ne flashent qu'en Normandie, 26 véhicules y sillonnent les routes de la région. Ce dispositif sera généralisé à l'ensemble de la France d'ici l'année prochaine, alors le maire de Naujac-sur-Mer Jean-Bernard Dufourd a décidé de l'anticiper et de l'interdire.

Depuis le 23 avril 2018, des opérateurs privés sont en mesure de dresser des contraventions pour excès de vitesse.
Depuis le 23 avril 2018, des opérateurs privés sont en mesure de dresser des contraventions pour excès de vitesse. © Maxppp - Photo d'illustration

Naujac-sur-Mer, France

MISE À JOUR 08/05 - 16h : La préfecture de Gironde demande le retrait de l'arrêté interdisant les radars privés embarqués.

Le coup de gueule du maire de Naujac-sur-Mer. Jean-Bernard Dufourd a pris un arrêté municipal pour interdire les radars embarqués privés dans sa commune. Pour le moment ces radars embarqués privés ne flashent pas en Gironde. Mais seulement en Normandie, où 26 véhicules sillonnent les routes de la région depuis le 23 avril.  Ce dispositif sera généralisé à l'ensemble de la France d'ici l'année prochaine, alors le maire de Naujac-sur-Mer, Jean-Bernard Dufourd, a décidé de l'anticiper et de l'interdire.

Les radars embarqués privés : c'est la porte ouverte au grand n'importe quoi." Jean-Bernard Dufourd, maire de Naujac-sur-Mer

Pour lui la sécurité routière ne doit pas être privatisée : "Ce n'est pas normal de déléguer ce service là. En plus on voit bien par exemple, qu'avec le stationnement qui a lui aussi été privatisé il y a eu des abus dans de nombreuses villes et là ce sera la même chose.  Et puis nous avons des gens dont c'est le métier, alors on a qu'à donner des moyens supplémentaires à la police et à la gendarmerie au lieu de déléguer des tâches à des sociétés privées."

Un article du code de la route invoqué

La préfecture n'a pas encore annoncé quand ce dispositif sera mis en place en Gironde, cette décision ne dépend pas d'elle c'est "une directive nationale dont le calendrier que doit mettre au point le gouvernement n'a pas encore été annoncé" mais pour le maire de Naujac : "mieux vaut prévenir que guérir". Il a donc pris ses précautions en prenant dès maintenant un arrêté municipal pour interdire à ces véhicules de circuler dans sa commune. 

Il s'est basé pour cela sur un article du code de la route qui stipule qu'il est "interdit de placer dans le champ de vision du conducteur un appareil doté d'un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation". Pour le maire ces radars embarqués constituent donc une gêne pour les conducteurs qui risqueraient de causer des accidents. Il espère que cet arrêté aura un "effet boule de neige" et incitera d'autres maires à en faire de même. Même s'il sait que la Préfecture de la Gironde pourra retoquer cette décision. Cet arrêté municipal est d'ailleurs actuellement à l'étude par les services de la Préfecture pour vérifier s'il était bien légal ou non.