Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Gouvernement Valls II : inquiétude dans la Loire sur le projet de l'A45

mercredi 27 août 2014 à 17:16 Par Julie Szmul, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'ancien secrétaire d'Etat chargé des transports, Frédéric Cuvillier, a en effet été remplacé par Alain Vidalies. Que va t-il donc advenir du dossier de l'A45 ? Bernard Bonne, président UMP du Conseil général de la Loire, et Gaël Perdriau, maire UMP de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole craignent un abandon pur et simple du projet.

Le projet de l'A45 va t-il être abandonné ?
Le projet de l'A45 va t-il être abandonné ? © Radio France

L'A45, ce projet d'autoroute entre Lyon et Saint-Etienne est un dossier qui a agité les débats des récentes élections municipales. Le dossier avait été porté par l'ancien maire de Saint-Etienne, Maurice Vincent. François Hollande, lors de sa visite dans la Loire en octobre dernier, avait d'ailleurs promis qu'elle serait réalisée à l'horizon 2020. En février dernier, le dossier avait rapidement avancé, lorsque l'ancien secrétaire d'Etat en charge des transports avait transmis le dossier de consultation pour les appels d'offres à trois entreprises. Dernièrement, la Banque européenne d'investissement avait même annoncé cet été son soutien au projet, en proposant de fianncer une partie de l'A45 : de quoi grandement rassurer les autres investisseurs.

A45 PAP

Mais depuis ce mardi, et le changement de gouvernement, rien n'est plus aussi sûr : Bernard Bonne, le président UMP du Conseil général de la Loire, et Gaël Perdriau, maire UMP de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole se disent très inquiets. L'A45 va t-elle être maintenue dans le dossier des infrastructures prioritaires de l'Etat ? Le projet va t-il être tout simplement abandonné ? 

A45 SON

Bernard Bonne et Gaël Perdriau vont demander un rendez-vous au nouveau secrétaire d'Etat chargé des transports, Alain Vidalies afin de savoir quelle est l'intention réelle du gouvernement sur le dossier de l'A45. En cas d'abandon total du projet, Bernard Bonne, le président du Conseil général, a déjà annoncé qu'il saisirait les médias pour faire plier le gouvernement.