Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grand contournement ouest de Strasbourg : la guerre des affiches

-
Par , , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Une campagne publicitaire de promotion du grand contournement ouest de Strasbourg a été lancée par la chambre de commerce et d'industrie. Elle indigne les opposants au GCO, qui parlent de publicité mensongère.

Une affiche de la chambre de commerce et d'industrie taguée dans le centre ville de Strasbourg
Une affiche de la chambre de commerce et d'industrie taguée dans le centre ville de Strasbourg © Radio France - Olivier Vogel

Strasbourg, France

La chambre de commerce et d'industrie du Bas-Rhin vient de lancer une campagne publicitaire pour faire la promotion du grand contournement ouest de Strasbourg (GCO). Sur les affiches, on peut lire : "Oui au GCO. Mieux vivre et travailler à Strasbourg et en Alsace et mettre enfin un terme aux embouteillages ! ... en 2020 ce sera possible !". Les passants ou automobilistes sont même invités à visiter le site internet : jeveuxmongco.alsace.

Le site jeveuxmongco.com - Aucun(e)
Le site jeveuxmongco.com - copie d'écran

Une publicité mensongère selon les opposants au GCO

Mais cette publicité fait bondir les opposants au GCO, l'autoroute à péage qui permettra de contourner Strasbourg à partir de 2020. Selon eux, cette publicité est mensongère. "C'est de la désinformation et c'est particulièrement choquant que cela soit fait avec de l'argent public", s'indigne Stéphane Giraud, le directeur d'Alsace Nature. "C'est marqué dans les conclusions de l'enquête d'utilité publique que le désengorgement de Strasbourg n'est ni l'enjeu ni l'objectif du GCO".

Les opposants vont saisir le bureau de vérification de la publicité

La remarque est la même du côté d'Alain Jund, le vice-président écologiste de l'Eurométropole en charge de l'urbanisme et membre du collectif des anti-GCO. Sur sa page Facebook, il avoue même être "tombé de sa chaise" quand il a vu la publicité sur les abribus strasbourgeois.

La réaction d'Alain Jund, vice-président de l'Eurométropole sur son compte Facebook - Aucun(e)
La réaction d'Alain Jund, vice-président de l'Eurométropole sur son compte Facebook - Copie d'écran Facebook

Les opposants au GCO comptent saisir les instances compétentes, le bureau de vérification de la publicité. En attendant, ils recouvrent les panneaux publicitaires et remplacent les "oui" par des "non" au GCO.

Le message est modifié devant le centre administratif place de l'Etoile à Strasbourg. - Aucun(e)
Le message est modifié devant le centre administratif place de l'Etoile à Strasbourg. - DR

Ça peut être la fin des bouchons" - Jean-Luc Heimburger, président de la CCI du Bas-Rhin

De son côté, le président de la chambre de commerce et d'industrie du Bas-Rhin, Jean-Luc Heimburger, reconnaît qu'à lui seul le GCO ne pourra pas désengorger Strasbourg : "ça peut être la fin des bouchons si parallèlement en plus on applique le covoiturage et qu'on y ajoute le développement de transports en commun".