Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grand Paris Express : le chantier de Cachan ouvert au public pour une soirée festive

jeudi 2 novembre 2017 à 5:01 Par Elodie Vergelati, France Bleu Paris et France Bleu

Plusieurs centaines de riverains ont visité ce mercredi soir le chantier hors-norme du Grand Paris Express à la gare RER de Cachan. Une soirée festive pour mieux comprendre l'ampleur des travaux.

Les riverains visitent le chantier de la future gare du Grand Paris Express à Cachan
Les riverains visitent le chantier de la future gare du Grand Paris Express à Cachan © Radio France - Elodie Vergelati

Cachan RER, Arcueil, France

C'est une animation inhabituelle aux abords de la gare RER de Cachan un mercredi soir. Des centaines de riverains visitent le chantier des travaux du Grand Paris Express. Un chantier qu'ils croisent au quotidien, sans forcément le comprendre. Parce que la logistique est lourde : il faut déplacer une énorme dalle en béton de 3000 tonnes (le tiers du poids de la Tour Eiffel) pour l'encastrer dans les voies du RER B. Cette opération, délicate, de ripage n'a pas eu lieu sous les yeux des habitants, mais bien dans la nuit. Ils ont pu, au moins, assister au compte à rebours.

Le compte à rebours de l'opération de ripage, survenue dans la nuit de mercredi à jeudi - Radio France
Le compte à rebours de l'opération de ripage, survenue dans la nuit de mercredi à jeudi © Radio France - Elodie Vergelati

Je vois tous ces engins, j'y comprends rien!, Marie-Georges, 80 ans

La foule se masse tout en haut de la tour Vinci, qui jouxte le chantier. Depuis le belvédère, la vue est imprenable : grues, camions, montagnes de terre, la cadence est soutenue. Marie-Georges, 80 ans, observe, un peu dubitative. "Je vois tous ces engins, je ne sais pas trop à quoi ils servent, j'y comprends rien!", confesse-t-elle.

Au premier plan, l'énorme dalle de béton, qui va venir s'encastrer dans les voies du RER, au second plan - Radio France
Au premier plan, l'énorme dalle de béton, qui va venir s'encastrer dans les voies du RER, au second plan © Radio France - Elodie Vergelati

Le pont en béton servira de toit à la future gare de Cachan

Heureusement que des maquettes et des affiches expliquent la logique des travaux. Soufiane a 12 ans, et dans sa tête, tout est très clair. "En fait, la dalle en béton va glisser jusqu'aux voies du RER, et en-dessous, ils construiront la future gare de Cachan, celle du Grand Paris Express", résume-t-il. Le pont en béton, opérationnel dès lundi, servira de toit à cette future gare. Il faut imaginer une structure à plusieurs niveaux : au-dessus, les voies du RER B, au milieu la nouvelle gare, en-dessous, les rails du Grand Paris Express, ce supermétro automatique qui circulera en rocade autour de la capitale.

Le trafic du RER B perturbé

A cause de cette opération de ripage, le trafic du RER B est suspendu jusqu'à dimanche inclus au sud de Paris, entre les gares Laplace et Bourg-la-Reine. Il reprendra normalement lundi matin, 6 novembre. Ces travaux préparatoires vont durer jusqu'à avril. Ensuite seulement, le chantier de la construction de la nouvelle gare pourra démarrer.