Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand prix de Monaco : les taxis niçois menacent de bloquer la course

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Les taxis niçois ont déposé un préavis de grève du 26 au 29 mai prochain. Ils menacent de bloquer le Grand Prix de Formule 1 de Monaco pour être entendus par la principauté monégasque.

Un taxi à Nice à l'aéroport.
Un taxi à Nice à l'aéroport. © Radio France - Manon Derdevet

Les taxis niçois menacent de bloquer le Grand Prix de Formule 1 de Monaco, qui se tiendra du 26 au 29 mai prochain. Ils ont déposé en Préfecture un préavis de grève. Les taxis espèrent ainsi se faire entendre des autorités monégasques. Pour travailler à Monaco, ils sont obligés d'acheter une vignette auprès de la principauté, qui en délivre beaucoup moins depuis le début de la crise sanitaire. Or, les taxis monégasques, eux, n'ont aucune vignette à acheter pour travailler côté français. 

"Nous constatons que le gouvernement monégasque continue de traiter les professionnels français du transport léger avec mépris", peut-on lire sur leur préavis de grève. Les taxis niçois menacent donc de bloquer les axes autour de Monaco. Pour éviter ce blocage, le Préfet des Alpes-Maritimes va évoquer le problème des vignettes avec le Ministre d'État monégasque. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le gouvernement princier assure de son côté être dans un "dialogue permanent" avec l'Ambassade de France à Monaco et la Préfecture des Alpes-Maritimes pour "trouver un équilibre entre les attentes des professionnels français et la préservation des intérêts légitimes des professionnels de la Principauté", comme on peut le lire sur leur communiqué de presse. 

"Le Gouvernement monégasque a fait des propositions concrètes qui paraissent répondre aux intérêts de tous", peut-on encore lire. Sans préciser quelles sont ces propositions. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess