Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève dans les transports : le site de remboursement du passe Navigo saturé à cause d'une "forte affluence"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

A peine mis en ligne, le site de dédommagement du passe Navigo est déjà saturé car trop d'abonnés de la RATP s'y connectent en même temps, annonce Île-de-France Mobilités. Le site sert à calmer les mécontentements des usagers, après la grève contre la réforme des retraites.

Le site de dédommagement du passe Navigo est saturé en raison d'une "forte affluence"
Le site de dédommagement du passe Navigo est saturé en raison d'une "forte affluence" © Maxppp - Aurélie Audureau

Encore un peu de patience ! Les Franciliens doivent attendre encore quelques heures voire quelques jours, avant de réussir à se faire rembourser leur abonnement aux transports en commun pour le mois de décembre. Mois très perturbé par la grève contre la réforme des retraites.

Le site mondedommagementnavigo.com est en ligne depuis ce vendredi, mais aussitôt disponible, aussitôt saturé ! Il y a une trop "forte affluence", selon Île-de-France Mobilités. 

Il y a actuellement un afflux très important car tout le monde fait sa demande. - Île-de-France Mobilités

Son porte-parole tient tout de même à rassurer : "Il n'y a pas d'inquiétude technique, le site est bien en ligne et fonctionne. Des gens arrivent à se connecter. C'est juste une question de flux qu'il va falloir gérer." Pour rappel, le site est ouvert pendant six semaines, jusqu'au 11 mars.

Mais les internautes, déjà échaudés par la grève, ne sont pas très patients. "C'est une blague ?", lance un usager. "J'ai les nerfs qui montent", renchérit Sonia. "Je suis KO", regrette V, "on dirait un site le jour de vente des places de concert". Un quatrième accuse la SNCF d'avoir "claqué l'argent dans les primes au non-grévistes plutôt que le mettre dans les serveurs informatiques".

Des Franciliens se plaignent aussi des nombreux bugs du site. Thibaud ne comprend pas pourquoi il n'a pas reçu de mail de confirmation et il s'interroge sur l'enregistrement de sa requête.

Béné déplore de devoir faire sa demande depuis un ordinateur alors qu'elle fait ses démarches sur téléphones portables habituellement : "S'entendre dire que c'est mieux d'être sur PC pour faire sa demande sinon il y a des bugs, en 2020, avec environ 80% de Français équipés de smartphones..." 

Et puis des internautes bons en informatique donnent des conseils aux autres : il faut enlever le mot "indisponibilité" de l'adresse url du site, quand il est bloqué, assure Miki Mike.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess