Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Il n'y aura pas de grève cet été" estime le patron de la SNCF, qui garantit des trains pour les examens

dimanche 22 avril 2018 à 12:45 - Mis à jour le lundi 23 avril 2018 à 7:13 Par Xavier Demagny, France Bleu

Le patron de la SNCF a précisé que 35 % des TGV circuleraient lundi, pour la 5e vague de la grève perlée des cheminots. 40 % des TER et des Transilien seront en circulation a précisé Guillaume Pepy, invité dimanche midi du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI.

Selon Guillaume Pepy, "il n'y aura pas de grève cet été, car les cheminots sont des gens responsables".
Selon Guillaume Pepy, "il n'y aura pas de grève cet été, car les cheminots sont des gens responsables". © AFP -

Le trafic des trains sera de nouveau très perturbé lundi, avec 35 % des TGV en circulation, 30 % des Intercités, 40% des TER, RER et Transilien, selon les prévisions délivrées dimanche par le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, invité du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI. 

"La grève s'érode lentement" estime Guillaume Pépy

Des chiffres similaires à ceux de la précédente journée de grève mercredi, mais Guillaume Pepy assure que "le trafic sera en amélioration" et que "la grève s'érode lentement", évoquant un taux de grévistes de 60 % parmi les conducteurs contre plus 77 % au début du mouvement.

"Les voyageurs en ont tout simplement assez", a affirmé M. Pepy, dénonçant une grève "low-cost pour les salariés mais avec une pénalisation maximum des voyageurs et des entreprises".  Pour le prochain épisode de deux jours, programmé samedi 28 avril et dimanche 29 avril, "on va mettre l'essentiel de nos moyens pour avoir plus de 250 TGV par jour", a-t-il assuré.

"Pas de grève cet été" selon le patron de la SNCF

Guillaume Pepy a également estimé qu'il n'y aurait pas de grève à la SNCF cet été car "les cheminots sont des gens responsables", selon lui. "Aucun jour de grève ne sera payé", a-t-il de nouveau précisé, comme il l'avait déjà fait sur France Bleu, rappelant que la SNCF perdait "20 millions par jour (de grève)". 

Des trains pour les examens

Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, a enfin tenté de rassurer les usagers dimanche, à la veille de deux nouveaux jours de grèves, en garantissant des trains pour ceux qui passent des examens. Il a également annoncé la création d'un poste de commandement, un "PC exam'", dans le but "de travailler avec les recteurs, les universités, dès cette semaine pour pouvoir garantir les trains qui desservent les salles d'examen. On accompagnera aussi les élèves avec des volontaires, les fameux gilets rouges, car ça va créer du stress".  "Personne n'admettrait qu'un jeune qui se présente à un examen le rate parce qu'il est arrivé en retard", a-t-il commenté.

Le calendrier des grèves d'avril à juin. - Radio France
Le calendrier des grèves d'avril à juin. © Radio France