Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève SNCF : "40% de demandes de dernière minute en plus" sur les trajets FlixBus entre la Bretagne et Paris

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Le trafic ferroviaire est à nouveau perturbé ce mercredi 30 octobre. Selon la SNCF, seul un TGV sur trois circulera sur l'axe Atlantique. Les voyageurs cherchent d'autres alternatives pour voyager. La compagnie Flixbus a vu ses réservations augmenter de 40% en Bretagne depuis le début de semaine.

Un car Flixbus, au départ de Rennes.
Un car Flixbus, au départ de Rennes. © Radio France - Pauline Pennanec'h

Rennes, France

La grève se poursuit au centre de maintenance de Châtillon avec toujours pour conséquence 1 seul TGV sur 3 en moyenne qui circule sur la façade Atlantique ce mercredi. Le service reste très perturbé, avant un retour au mieux en fin de semaine, où la direction de la SNCF prévoit 8 TGV sur 10 sur l'axe Atlantique de jeudi à dimanche. 

35% de demandes en plus sur les trajets Rennes-Paris

De nombreux trains sont donc supprimés en Bretagne, restent les autres moyens de transport pour se déplacer comme le bus, pris d'assaut pendant les vacances de la Toussaint. Les trajets de la compagnie FlixBus au départ de la Bretagne sont tous quasiment complets depuis lundi. "On a mesuré 40% de demandes en plus en dernière minute par rapport à la même période l'an dernier sur les liaisons Bretagne vers Paris, et concernant le Rennes-Paris, c'est 35% de demandes en plus", témoigne Raphaël Daniel, porte-parole de FlixBus. Il fait le lien avec la grève à la SNCF : "Très concrètement, vous avez un car de 50 places, le car était rempli à plus de 80% par des usagers qui avaient réservé dans le cadre des vacances de la Toussaint, et le reliquat, la dizaine de places, est parti avec les demandes de dernières minutes".

Le principe de la tarification chez nous, c'est le principe de l'offre et la demande

Il assure que les billets ne sont pas plus chers à cause de la grève. Selon lui, les première places sont vendues à des tarifs très intéressants, "autour de 5 à 6 euros", et "plus le car se remplit, moins il reste de places, et les dernières sont plus chères". "Ce n'est pas une action manuelle ou un choix de notre part d'augmenter les prix, c'est totalement décorrélé de la grève. On aurait été dans un contexte où un groupe de 20 personnes réserve un Rennes-Paris demain, et il reste que deux places, ces deux places seront au même tarif que ceux qui ont vu leur train annulé, qui ont cherché un Rennes-Paris en dernière minute. Il n'y a pas de mauvaise volonté de notre part", assure le porte-parole de FlixBus.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu