Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève à la SNCF : à Dijon les voyageurs font face grâce aux bus et au covoiturage

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu

La grève entamée vendredi à la SNCF a de grosses conséquences pour les usagers. A Dijon comme ailleurs, de nombreux trains ont été annulés, conduisant les usagers à trouver des solutions alternatives comme le covoiturage ou les bus qui sont pris d'assaut.

Les bus pris d'assaut en cette période de grève
Les bus pris d'assaut en cette période de grève © Maxppp - JC Tardivon

Dijon - France

Le mouvement social à la SNCF a de nouveau perturbé la circulation des trains ce dimanche. Avec 3 trains régionaux sur 10 en moyenne et des Intercités quasiment à l'arrêt. Ce dimanche la direction notait une "reprise progressive" du trafic sur fond de bras de fer entre syndicats et gouvernement sur le "droit de retrait". 

Les bus pris d'assaut

Depuis que le mouvement a commencé vendredi, les clients de la SNCF s'organisent pour arriver à bon port. Dominique, chauffeur Dijonnais de Flixbus l'a bien noté. Nous l'avons rencontré en gare de Dijon-Ville. "Depuis vendredi les allers-retours Paris-Dijon sont complets. Les gens sont désemparés, donc ils se "relient" à nous, et nous nous sommes très contents de pouvoir faire du social et de faire notre travail dans de bonnes conditions. Quand je dis "faire du social" c'est parce que je trouve que laisser les gens sur le bord de la route, c'est inadmissible". Que disent les gens au moment de monter dans le bus? "Ils demandent si on va à Dijon, est-ce qu'ils peuvent prendre un billet, est-ce qu'ils peuvent monter à bord... Du coup dès qu'on peut le faire on le fait avec grand plaisir".

Dominique, chauffeur chez Flixbus, veut accompagner les usagers

Les bus pris d'assaut (illustration) - Maxppp
Les bus pris d'assaut (illustration) © Maxppp - Nicolas Parent

Comment se rendre à Chaumont pour son stage? Le casse-tête de Lucas

Lucas, 20 ans, est étudiant en 4e année de médecine à Dijon. Il a un stage de 7 semaines à faire à l'hôpital de Chaumont. Normalement il y serait allé en train. Ce dimanche c'est sa grand-mère qui habite Chaumont qui est venu le chercher à Dijon! Comment va-t-il faire si la grève se poursuit? "Justement je ne sais pas du tout! C'est vraiment embêtant. Je vais peut-être avoir recours à Blablacar pour du covoiturage. Mais en ce moment c'est très prisé, le prix des places augmente, les automobilistes en profitent. Ils savent qu'il y a des grèves, que les gens n'ont pas le choix. Même si les prix restent malgré tout raisonnables, c'est un peu dégueulasse".

Lucas va avoir recours au covoiturage

Le covoiturage, la solution? - Maxppp
Le covoiturage, la solution? © Maxppp - Guillaume Bonnefont

La SNCF "dégaine" ses Gilets rouges

Comme à chaque fois la SNCF a sorti ses "Gilets rouges" pour aiguiller les voyageurs, les renseigner en gare... Mais ces derniers ont-ils le sentiment d'être bien accompagnés par la SNCF? Nous avons posé la question à quelques voyageurs croisés en gare de Dijon-Ville ce dimanche. "C'est toujours pareil, ceux qui travaillent, nous aident mais c'est ceux qui ne sont pas là qui mettent le pays dans une situation inacceptable" dit ce monsieur. "Ils sont très bien, heureusement qu'ils sont là, mais malheureusement ils s'en prennent plein la figure parce que tout le monde en a ras-le-bol. Il est temps qu'ils comprennent qu'on est des clients, pas des usagers" commente cette dame.

Les usagers se sentent-ils accompagnés par la SNCF?

50% d'activité en plus chez Blablacar

Les services de transports par autocar étaient quasiment complets ce week-end et la plateforme de covoiturage BlaBlaCar a vu son activité augmenter de 50% du fait des perturbations à la SNCF! Flixbus a constaté une hausse moyenne de 20% pour des départs en week-end sur l'ensemble de son réseau, avec des pointes de 30% à 40% sur certains axes comme Paris/Lyon!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu