Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève à la SNCF : le remboursement des abonnés étendu à de nouvelles lignes

lundi 11 juin 2018 à 14:54 Par Géraldine Houdayer, France Bleu

La SNCF a annoncé, ce lundi, qu'elle allait rembourser la moitié du prix des abonnements du mois de mai pour les usagers des TER affectés par la grève des cheminots. La mesure va être étendue à certaines lignes Intercités, et les modalités de remboursement vont être assouplies.

Les abonnés de nouvelles lignes TER affectées par la grève vont pouvoir bénéficier de remboursements.
Les abonnés de nouvelles lignes TER affectées par la grève vont pouvoir bénéficier de remboursements. © Maxppp - Béatrice LE GRAND

La SNCF a annoncé, ce lundi, qu'elle allait rembourser 50% du prix des abonnements de mai pour les usagers des TER affectés par la grève des cheminots. La mesure va être étendue à certaines lignes Intercités. L'entreprise a également annoncé que les modalités de remboursement vont être assouplies. 

Les 275.000 abonnés aux TER avaient déjà obtenu un remboursement de 50% sur leur abonnement d'avril, valable en juin. La réduction était de 30% pour les usagers des lignes Intercités si moins d'un train sur trois avait circulé sur leur ligne habituelle pendant les jours de grève.

Les usagers de Normandie, des Hauts-de-France, du Centre-Val-de-Loire et du Grand-Est concernés 

Pour mai, le remboursement de 50% a été étendu aux lignes Intercités qui sont passées sous l'autorité des régions ou vont le devenir, vers la Normandie (dont Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville), les Hauts-de-France (Paris-Amiens-Boulogne), le Centre-Val-de-Loire (Paris-Orléans-Tours, Paris-Nevers, Paris-Bourges-Montluçon) et le Grand-Est (Paris-Troyes-Belfort).

Les abonnés mensuels concernés recevront des bons d'achat qu'ils pourront échanger contre des billets TER ou pour payer leur abonnement entre août et décembre, a précisé la direction. Les mesures facilitant la suspension des abonnements sont également reconduites jusqu'à la fin du mouvement.

Pour le cas particulier de l'Ile-de-France, la SNCF doit rembourser 50% des abonnements Navigo en avril et mai.

Les billets des usagers non-abonnés valables plus longtemps et remboursables plus facilement 

Pour les 750.000 usagers non-abonnés qui prennent des TER, les billets resteront utilisables pendant dix jours jusqu'à la fin du mouvement. En cas de non-utilisation, ils seront remboursables sans frais pendant 61 jours. "C'est une mesure nationale, simple, lisible et homogène", a indiqué à l'Agence France presse Frank Lacroix, directeur général TER.

La SNCF a perdu un tiers de voyageurs TER en mai

"On veut s'assurer de ne pas laisser de côté des voyageurs qui auraient été, pour des raisons particulières, moins bien traités que les autres. On s'est engagé à faire un bilan à la fin de la grève, et le cas échéant, prendre des mesures adaptées pour les voyageurs qui mériteraient des mesures complémentaires", a-t-il ajouté. La SNCF a reconnu avoir perdu le tiers de ses voyageurs TER en mai. "Il va falloir les reconquérir, et nous travaillons d'arrache-pied avec chacune des régions pour que nos voyageurs reviennent, et pour en conquérir d'autre", a relevé M. Lacroix.

  - Visactu
© Visactu -