Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève à la SNCF : les parkings de covoiturage de l'APRR font le plein en Bourgogne

jeudi 12 avril 2018 à 11:35 Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne

Les jours de grève à la SNCF se traduisent automatiquement par une augmentation du nombre de voitures sur les routes mais aussi du covoiturage. En Bourgogne, les parkings dédiés au covoiturage sur le réseau APRR font le plein. La société en profite aussi pour proposer des tarifs sur le télépéage.

parking de covoiturage
parking de covoiturage © Radio France - Guillaume BONNEFONT

Dijon, France

Il n'y a pas que dans les gares qu'on remarque les jours de grève à la SNCF, c'est valable aussi sur certains parkings. Moins de trains, c'est automatiquement plus de voitures et plus de covoiturage, ce que confirme le directeur des infrastructures, du Patrimoine et des péages des Autoroutes Paris Rhin Rhône. Philippe Giguet explique que "les parkings situés à proximité des entrées et sorties d'autoroute sont un peu plus chargés.  C'est un constat des personnels qui circulent en terme de sécurité sur l'autoroute et qui passent près de ces parkings. Ils nous font remonter l'info selon laquelle certains sont pleins alors qu'en temps normal, ils sont à moitié occupés."

Un parking dédié au covoiturage sur le réseau Vinci Autoroute - Maxppp
Un parking dédié au covoiturage sur le réseau Vinci Autoroute © Maxppp - PHOTOPQR/LE DAUPHINE

Le covoiturage en plein développement

Pour le directeur des infrastructures, des parkings et des péages d'APRR, ce covoiturage est tout de même quelque chose d'assez récent, puisqu'il date de seulement quelques années mais il va sans doute se développer encore. D'ailleurs, un projet de parking dédié est en cours près de Dijon. "Nous avons actuellement des opérations en cours avec les collectivités pour créer de gros et beaux parking de covoiturage. C'est la cas avec le Grand Dole où des discussions ont lieu avec son président pour en créer un à Choisey, à la sortie de l'A39. Les travaux démarrent et il proposera 79 places." précise Philippe Giguet. C'est une info qui intéressera donc tous ceux qui font la route depuis le Jura pour venir travailler à Dijon car évidemment, ces parkings sont ouverts toute l'année.    

Actuellement, sur l'ensemble du réseau APRR / AREA, il n'existe que cinq parkings dédiés auquel s'ajoutent tous les petits parkings que vous trouvez près des péages, ca qui représente 2 500 places. Les parkings dédiés ont un avantage en matière de sécurité car ils permettent de limiter le stationnement sur des zones non prévues à cet effet. Ils permettent aussi d'éviter les manœuvres dangereuses effectuées par les conducteurs pour se garer, et surtout la présence de piétons à proximité des voies de circulation, ce qui est extrêmement dangereux.

Parking de covoiturage sur le réseau Vinci Autoroutes  - Maxppp
Parking de covoiturage sur le réseau Vinci Autoroutes © Maxppp - Fabrice HEBRARD

Des parkings un jour payant ? 

Sur le réseau APRR / AREA, ces parkings sont actuellement gratuits mais pas surveillés. Vont-ils le rester ?  Philippe Giguet répond qu'"il y a des collectivités qui se posent la question, plus tard éventuellement, de faire payer au delà de 24h de stationnement, quant au niveau de la sécurité, ces parkings sont situés à proximité des péages, il n'y a donc pas de surveillance à proprement parler puisqu'ils sont ouverts, mais demain cela peut s'envisager si la prestation de surveillance devait être opérée, car cela supposerait des équipements supplémentaires, mais pour l'instant, ce n'est pas à l'ordre du jour"  

Vingt et un milliards de kilomètres sont parcourus chaque année sur les 2 300 kilomètres du réseau APRR / Area.