Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grève chez Hop! : Air France assurera la quasi-totalité de ses vols régionaux

-
Par , France Bleu

La compagnie Hop!, filiale d'Air France, est en grève de 6 heures à 18 heures ce lundi, mais la Air France "prévoit d'assurer la totalité de ses vols de et vers Paris et la quasi-totalité de ses vols au départ des régions françaises." Les pilotes sont inquiets face à la suppression de la marque Hop!

Un avion Hop! for Air France à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle (photo d'illustration).
Un avion Hop! for Air France à l’aéroport de Paris Charles de Gaulle (photo d'illustration). © Maxppp - Alexis Sciard

Il ne devrait pas y avoir trop de perturbations ce lundi, malgré la grève des pilotes de Hop!, filiale régionale d'Air France. La direction de la compagnie aérienne a fait savoir dans un communiqué qu'Air France "prévoit d'assurer la totalité de ses vols de et vers Paris-Charles-de-Gaulle et Paris-Orly et la quasi-totalité de ses vols au départ des régions françaises."

Hop! assure une partie des vols domestiques d'Air France et dessert des vols entre des régions françaises et l'Europe. Les perturbations ne concerneront ni "les vols long-courriers" ni "les vols court et moyen-courriers opérés par un avion Airbus d'Air France", précise la compagnie mère sur son site internet. Air France propose aux voyageurs qui le souhaitent de reporter leur vol sans frais

L'inquiétude des pilotes de Hop!

Face à la réduction de la flotte et à la suppression de la marque Hop!, les pilotes sont inquiets pour leurs carrières et leurs emplois. Le SNPL, premier syndicat de pilotes de Hop!, appelle à la grève pour exiger de meilleures conditions de salaires et de travail, plus proches de celles des pilotes d'Air France. 

Il souhaite également voir "pérennisé" à partir de 2020 le transfert chaque année de 70 pilotes vers Air France et propose des solutions transitoires, quand la direction cherche à limiter ces départs afin de préserver son activité, selon Emelyne Fronteau, présidente du SNPL Hop! 

Nouveau mouvement de grève ce jeudi 

Le syndicat avait déposé fin décembre un préavis de grève de 144 heures étalées sur douze jours, repoussé le temps de discuter avec la direction de Hop!. Cette dernière a proposé une hausse des salaires de 3%, jugée insuffisante par le syndicat.  

Le préavis court à partir de lundi, de 6 heures à 18 heures, et la grève doit se décliner sur d'autres journées, la prochaine étant jeudi, a indiqué à l'AFP Mme Fronteau. "Plus de la moitié des pilotes sont engagés sur la journée de lundi", affirme-t-elle. Créée en 2013, Hop! emploie environ 2.500 personnes dont 750 pilotes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess