Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève dans les transports : des associations demandent le remboursement du Navigo pour janvier

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Alors que la plateforme de remboursement pour le mois de décembre ouvre le 31 janvier, trois associations d'usagers demandent une indemnisation pour janvier également.

La plateforme pour demander le remboursement en décembre ouvre le 31 janvier
La plateforme pour demander le remboursement en décembre ouvre le 31 janvier © Maxppp - Yann Foreix

Île-de-France, France

La grève dans les transports ne s'est pas arrêtée en décembre. "Les usagers ont vécu des premières semaines de janvier encore très difficiles", assurent trois associations de voyageurs qui demandent donc une indemnisation supplémentaire. 

Les associations Plus de trains, Sadur et la Fnaut Île-de-France ont écrit un courrier à Valérie Pécresse, la présidente de la région Île-de-France et aux dirigeants de la SNCF et de la RATP pour demander que les usagers bénéficient d'une indemnisation complémentaire. En plus donc du remboursement pour décembre qui est déjà acté. La plateforme pour faire la demande ouvrira d'ailleurs le 31 janvier.

Remboursement de 25 euros

Mais pour les associations, c'est insuffisant.  Le service minimum n'a pas été respecté pendant plusieurs jours en janvier. "Sur certaines lignes, la situation était aussi éprouvante qu'en décembre", peut-on lire dans un communiqué. 

Et de citer la ligne 13 du métro, où le service minimum n'a été réalisé qu'un jour ouvré entre le 1er et le 25 janvier. Ou encore certaines parties du RER B, D et de la ligne R du Transilien. Pour les usagers de toute ces lignes, les associations demandent donc un remboursement d'un tiers du forfait Navigo de janvier, soit 25 euros. 

Une demande exclue par Catherine Guillouard, la PDG de la RATP, dans une interview accordée mardi au journal Le Parisien. "Depuis le 13 janvier, notre service minimum est assuré sur tous les réseaux", justifie-t-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu