Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 5 décembre : les usagers des trains normands s'organisent

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En Normandie, les usagers de la SNCF trouvent des plans B afin d'anticiper un maximum la grève du 5 décembre 2019 contre la réforme des retraites.

Le bus, l'un des moyens de transport privilégiés en période de grève
Le bus, l'un des moyens de transport privilégiés en période de grève © Maxppp - Ralf Hirschberger

Rouen, France

Le 5 décembre 2019 s'annonce noir dans les transports en commun avec la grève contre la réforme des retraites. Les syndicats de chemineaux prévoient en effet d'y participer. La SNCF a d'ores et déjà bloqué les réservations de trains pour plusieurs jours à partir de jeudi. Et pour cause, reconductible toutes les 24 heures, la grève pourrait être très certainement prolongée. Les usagers doivent alors se réorganiser et se tournent vers d'autres alternatives. 

Covoiturage, bus et voitures de location plébiscités 

Gare de Rouen, Steven attend son train. Il est en déplacement en Normandie pour son travail.  Aujourd'hui les wagons sont à quai, mais le week-end prochain cela risque d'être un peu plus compliqué.  Il a dû se réorganiser pour ne pas être impacté par la grève: "Je vais être obligé de faire des allers-retours entre la Seine et Marne et Le Havre en voiture au lieu de prendre le train. J'ai regardé le covoiturage, mais c'est un peu compliqué, cela ne correspond pas à mes horaires et aux trajets que je fais". 

Mais d'autres alternatives existent. Parmi celles privilégiées : le bus. La compagnie Flixbus constate une très forte hausse des demandes. "Sur les axes entre Paris et la Normandie, les demandes peuvent être deux à trois fois supérieurs à d'habitude", indique Yvan-Lefranc Morin, le directeur général de Flixbus France.  La compagnie assure cependant que des places sont encore disponibles et que d'autres bus pourraient être affrétés. 

Nous avons deux à trois fois plus de demandes que d'habitude sur cette période - Yvan-Lefranc Morin, directeur général de Flixbus France

Les bus ne sont pas les seuls à avoir la cote, les locations de voitures l'ont aussi.  Dans l'agence Sixt, avenue Jean Rondeaux à Rouen, pour le moment tout est calme, mais on se prépare à un afflux de clients.  Beaucoup viendront le jour-J, ce qui n'est pas forcément une bonne idée pour Yannick, employé chez Sixt : "Le mieux c'est de réserver à l'avance. Plus vous réservez un véhicule en amont, plus la location sera moins chère. C'est le même principe que pour les billets de train et les hôtels. Vous pouvez avoir moins 20 à 40% sur le tarif. Il est également possible de bloquer un véhicule pour être certain d'avoir une alternative", conseille Yannick, employé chez Sixt. Certaines agences se trouvent en gare.

D'autres secteurs, également mobilisés le 5 décembre, pourront aussi perturber les transports. C'est le cas de celui des carburants. Certains dépôts pétroliers pourraient être bloqués.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu