Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève dans les transports : "il faut en tirer les leçons", demande une association de voyageurs

-
Par , France Bleu Paris

L'association Plus de trains a envoyé un courrier aux décideurs du monde des transports pour appeler à tirer les enseignements de la très longue grève dans les transports en commun. Elle demande notamment une meilleure information voyageurs et l'automatisation de plusieurs lignes de métro.

Une station de métro fermée le 5 janvier à Paris
Une station de métro fermée le 5 janvier à Paris © Radio France - Emilie Defay

"On ne veut plus vivre un tel calvaire". C'est le cri du cœur de l'associations d'usagers Plus de trains. Dans un courrier envoyé lundi au secrétaire d'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebarri, à la présidente d’Île-de-France Mobilités, Valérie Pécresse, et aux présidents de la SNCF et de la RATP, l'association appelle "à tirer les leçons de ce qui a fonctionné et de ce qui nécessite d'être amélioré"

"Il ne s'agit pas de remettre en cause le droit de grève, précise Arnaud Bertrand, le président de l'association. "Mais de voir si on ne peut pas réduire les impacts d'une telle grève". Pour cela, l'association propose plusieurs pistes. Voici les principales : 

  • Revoir le service minimum sur le RER

Le service minimum instauré par une loi de 2007 prévoit un train sur deux aux heures de pointe sur le réseau RAPT et 30% du trafic sur le réseau SNCF. Ce n'est pas suffisant, assure Arnaud Bertrand Il faudrait que le service soit porté à 2 trains sur 3 sur le RER, et que la SNCF et la RATP dispose de plus de conducteurs remplaçants". Plus de trains réclame aussi que les RER B et D ne soient plus interrompus dans Paris pendant les grèves.

  • Automatiser une partie du métro

Pendant la grève, les lignes automatiques, 1 et 14, étaient les seules à fonctionner normalement. L'association réclame donc plus de lignes automatiques. "Nous demandons qu’Île-de-France Mobilités lance l’automatisation de quatre nouvelles lignes de métro dans la prochaine décennie." L'association propose d'automatiser les lignes 5, 7, 9 et 13 en commençant par la ligne 13. Avec les lignes 1, 14 et bientôt 4, cela permettrait que 60% du trafic du métro parisien soit assuré par des lignes automatiques, calcule-t-elle.

  • Améliorer l'information voyageurs

"L’information voyageurs a été lacunaire et incomplète", déplore Plus de trains. Sur les applications de la SNCF et de la RATP, chaque opérateur ne communique que sur ces lignes, ce qui ne permet d'avoir une information complète. "Résultat : certains jours, des trains de la SNCF étaient vides parce que beaucoup de voyageurs, qui ne connaissent que le métro, ne savaient pas qu'ils roulaient", explique Arnaud Bertrand. Le président de Plus de train réclame donc que l'information voyageurs soit centralisée au niveau d’Île-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports en Île-de-France.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu