Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La réforme des retraites

Grève SNCF : en gare d'Évreux, des voyageurs résignés et patients

C'est toujours la grève dans les transports. En Normandie, quatre trains sur dix circulent ce lundi sur le réseau SNCF. Comment les voyageurs se débrouillent-ils ? Comment accueillent-ils ce mouvement de protestation contre la réforme des retraites ? Reportage en gare d'Évreux.

Heureux voyageurs qui ont pu prendre le train de 11h31, avec 25 minutes de retard, en gare d'Évreux
Heureux voyageurs qui ont pu prendre le train de 11h31, avec 25 minutes de retard, en gare d'Évreux © Radio France - Laurent Philippot

Dans le hall de la gare d'Évreux, ils sont une cinquantaine à attendre le train de 11h31 pour se rendre à Paris. Un train qu'il ne faut pas louper puisque le suivant est à 15h31 (les trains de 12h38, 13h59 et 14h38 ont été supprimés). Taina patiente sur un banc sur le quai _"il a déjà 25 minutes de retard"dit cette Péruvienne venue passer le week-end en Normandie "c'est une catastrophe cette grève". Dans son pays, de tels mouvements de protestation existent aussi, mais "ça dure un jour ou deux"  dit-elle, "ici, ça fait quoi ? plus qu'une semaine ?". Juste à côté d'elle, Maxime, son ami venu l'accompagner comprend le mouvement des grévistes de la SNCF : "C'est des conditions de travail difficiles, ils leur enlèvent toujours plus d'avantages à droite à gauche" mais peste contre la durée du mouvement "à chaque fois c'est une semaine, deux semaines, des fois ça dure un mois, c'est compliqué"_. Quatre trains sur dix circulent ce lundi en Normandie selon les prévisions de la SNCF. 

Dans le hall de la gare d'Évreux,  les voyageurs patientent,  il n'y a que la chenille qui part toujours à l'heure
Dans le hall de la gare d'Évreux, les voyageurs patientent, il n'y a que la chenille qui part toujours à l'heure © Radio France - Laurent Philippot

Un mouvement qui n'entame pas l'enthousiasme de Yann qui prend le train pour la première fois depuis cinq ans " j'essaie de m'y mettre, c'est ce qu'on nous demande, de prendre un peu moins la voiture et je vois que ça marche pas super". Yann reste philosophe, "c'est une aventure" autant qu'une fois à Paris il aura encore une heure de trajet pour se rendre à destination, avec une atèle au pied. 

Des conséquences économiques

Dans le hall de la gare,il y a bien quelques clients mais moins qu'ordinaire au Monop'Station. "On a des clients habitués qui ne viennent plus" confie une salarié. Sur le parvis, un chauffeur de taxi vient de déposer une cliente. Lui aussi a constaté une baisse de l'activité "suivant les jours, c'est 20 à 25 courses de moins par jour pour les 25 taxis d'Évreux" estime-t-il. 

Il reste beaucoup de places sur le parking de la gare. Même sur le parvis, des stationnements sont libres
Il reste beaucoup de places sur le parking de la gare. Même sur le parvis, des stationnements sont libres © Radio France - Laurent Philippot

Même le parking de la gare est loin de faire le plein. Il semblerait que beaucoup d'usagers de la gare d'Évreux aient préféré utiliser leur voiture pour se déplacer, leur voiture ou celle des autres. Théo est étudiant à Mont-Saint-Aignan, dans la banlieue rouennaise " j'essaie à tout prix d'éviter la SNCF, il n'y a pas de bus, il n'y a pas de train, du coup c'est compliqué". Il se rendra à l'université grâce à un trajet avec BlaBlaCar. Manuela, dans son voiture rouge vient d'arriver. Théo charge son sac à dos dans le coffre de la voiture de Manuela, qui le confirme, depuis le début du mouvement, elle a plus de  passagers pour du covoiturage. 

Des voyageurs patients et résignés, reportage en gare d'Évreux de Laurent Philippot

Les prévisions de transport pour mardi 17 décembre

Avec 2 trains sur 10 qui circulent, la SNCF prévoit un trafic très perturbé

sur l'axe Paris-Rouen-Le Havre

  • 2 Paris-Rouen-Le Havre
  • 3 Le Havre-Rouen-Paris
  • 5 Rouen-Paris
  • 6 Paris-Rouen
  • Les dessertes routières suivantes sont assurées :  67 cars de substitution + 63 cars réguliers sur les axes normands, dont : 4 allers/retours Caen-Rouen, 3 allers/retours Rouen-Dieppe, 2 allers/retours Caen-Rennes, 3 allers/retours Caen-Alençon, 3 allers/retours Rouen-Amiens. 
  • Aucune circulation sur les axes suivants : Le Havre-Rolleville, TGV Le Havre-Marseille, Paris-Granville sauf Flers-Argentan, Rouen-Elbeuf très perturbé 

Sur l’axe Paris-Caen-Cherbourg

  • 5 allers/retours Caen-Paris 
  • 1 aller/retour Paris-Serquigny
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu