Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 11 décembre : le conseil régional d'Ile-de-France affrète 220 bus et cars privés ce mercredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La présidente du conseil régional d'Ile-de-France a annoncé ce mercredi matin que 220 bus et cars privés allaient être affrétés ce mercredi pour transporter les Franciliens bloqués par la grève. Elle demande aussi un remboursement pour les usagers victimes de cette grève.

Valérie Pécresse
Valérie Pécresse © Maxppp - Christophe Morin

Paris, Île-de-France, France

La région Ile-de-France va mobiliser 220 bus et cars de compagnies privées supplémentaires pour transporter 25.000 Franciliens vers leur lieu de travail. Le dispositif est mis en place ce mercredi, a indiqué la présidente de la région Valérie Pécresse sur RTL.

Des lignes de bus renforcées

Certaines lignes privées des compagnies Keolis, Transdec, RATPDev ou Savac sont  renforcées. C'est le cas par exemple pour la ligne 14 Express entre Mantes-la-Jolie et La Défense qui propose 21 allers-retours de plus chaque jour ou pour la ligne 11 entre Goussainville et Saint-Denis qui est renforcée de 30 allers-retours.

Les abonnés au pass Navigo ne payent rien de plus

Les trajets sont payés par la région, ils sont gratuits pour ceux qui ont un pass Navigo. "Il n'y aura aucune dépense supplémentaire pour les usagers. Pour ceux qui ont un pass Navigo, rien ne change", assure Valérie Pécresse sur RTL.

La présidente de la région estime qu'elle assure une mission de service public en mettant en place un "service minimum" tout en étant consciente qu'elle ne règle pas les problèmes des 9,4 millions d'usagers quotidiens des transports en commun franciliens.

La Région veut que les voyageurs pénalisés par la grève soient remboursés

Valérie Pécresse a aussi affirmé qu'elle demandera à la SNCF et à la RATP de rembourser les voyageurs "parce que c'est la deuxième grève en un an. Je souhaite un remboursement du passe Navigo partout où le service n'a pas été effectué", dit-elle.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu