Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports
Dossier : Mouvement de grève contre la réforme des retraites

Grève du 5 décembre : les réservations de covoiturages explosent en Auvergne-Rhône-Alpes

Avec une grande partie des transports publics immobilisés à partir du 5 décembre, les usagers se reportent vers le covoiturage. En Auvergne-Rhône-Alpes, Blablacar prévoit de doubler son nombre d'utilisateurs pendant la grève.

Une aire de covoiturage (photo d'illustration)
Une aire de covoiturage (photo d'illustration) - PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

Lyon, France

Les transports publics seront en grande partie bloqués en France le 5 décembre, les usagers ont donc décidé d'anticiper. Le géant du covoiturage, la plateforme Blablacar, parle d'augmentation "exceptionnelle" du nombre de réservation : deux fois plus qu'habituellement jeudi et vendredi 6, une tendance qui se confirme en Auvergne-Rhône-Alpes.

"On aura deux fois plus de voyageurs dans nos bus, deux fois plus de passagers sur notre réseau de covoiturage", décrit Audrey Wolfowski, general manager France de Blablacar. Le géant du secteur demande même à ses utilisateurs un petit coup de pouce. "Quand quelqu'un se connecte pour rechercher une place de passager, un message apparaît pour lui dire, 'hé toi, si jamais tu décides de prendre ta voiture, pense à publier ton trajet'", explique Audrey Wolfowski.

La solution gratuite : le covoiturage régional

Pour ne pas payer les frais Blablacar, la Région Auvergne-Rhône-Alpes encourage également l'utilisation de sa plateforme Mov'Ici, lancée en 2018. Elle met en lien "plus de 100 000 covoitureurs", selon la Région. Une application mobile existe, ainsi que la possibilité d'obtenir des justificatifs, ce qui facilite les choses pour les salariés. Mov'Ici compte 138 "communautés", c'est-à-dire des groupes qui se sont créés et mettent en relation des conducteurs et passagers d'une zone, ou d'une entreprise.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu