Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Une bourse aux vélos "spéciale grève des transports" à Paris

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'association Mieux se déplacer à Bicyclette et le RéPAR (Réseau parisien des ateliers d’auto-réparation), organisaient une bourse aux vélos exceptionnelle ce samedi dans le 4ème arrondissement de Paris en prévision de la grève massive dans les transports à partir du 5 décembre.

Une centaine de vélos étaient mis en vente.
Une centaine de vélos étaient mis en vente. © Radio France - Lila Lefebvre

Paris, France

L'objectif, s'assurer de pouvoir se déplacer à partir de jeudi, début d'une grève reconductible contre la réforme des retraites à l'appel de plusieurs syndicats. Le mouvement s'annonce très suivi dans les transports franciliens que ce soit à la RATP ou la SNCF. Le vélo sera privilégié par beaucoup, pour ceux qui ne sont pas équipés, les associations Mieux se déplacer à Bicyclette et RéPAR ont organisé une bourse aux vélos "spéciale grève" ce samedi à la Halle des Blancs Manteaux dans le 4ème arrondissement de Paris. 

J'ai commencé le vélo pendant la grève de 95 ! 

Une centaine de vélos pour trois fois plus d'acheteurs, on faisait la queue ce samedi à la Halle des Blanc Manteaux dans le Marais à Paris pour s'acheter un vélo d'occasion. Les prix variaient entre 70 euros et 1000 euros, la plupart autour d'une centaine d'euros principalement pour dépanner les Parisiens qui ont peur d'être sans moyen de transport à partir de jeudi. 

"J'ai pris le premier qui m'allait, s'amuse Maxime, cet étudiant en architecture est venu entre deux révisions s'acheter un vélo pour être sûr de pouvoir aller en cours à partir de jeudi. Beaucoup sont dans son cas mais la bourse a attiré aussi des connaisseurs : Lionel est venu vendre deux vélos qu'il a réparé lui-même, une passion qui est née d'une autre grève : "J'ai commencé le vélo pendant la grève de 95, à l'époque il n'y avait rien pour circuler de la banlieue à Paris !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu