Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

SNCF Orléans : "Nous allons gagner", prédisent les cheminots de la CGT qui revotent la grève

mardi 3 avril 2018 à 20:04 Par Eric Normand, France Bleu Orléans

A Orléans, c’était une assemblée générale dense à laquelle 130 cheminots ont participé ce mardi matin. Sans surprise, ils ont reconduit "la grève perlée."

Les militants de la CGT sont allés manifester dans la gare d'Orléans, quasiment vide
Les militants de la CGT sont allés manifester dans la gare d'Orléans, quasiment vide - Cheminots CGT

Orléans, France

"C'est à l'unanimité!", se réjouit un cheminot de la CGT. 130 mains venaient de se lever pour voter la reconduite de la grève. La mobilisation est impressionnante : seuls quelques trains ont circulé au premier jour de la grève perlée annoncée. 

Les cheminots en ont marre qu'on les jette en pâture - Philippe Wanny

A l'issue de leur assemblée générale, les grévistes sont allés manifester dans les rues autour de la gare d'Orléans, banderoles à l'appui, mais aussi à l'intérieur pour constater l'ampleur de leur mouvement : aucun départ de train en matinée et en début d'après-midi. "Tout le monde a bien compris l'enjeu de ce que veut casser le gouvernement," explique Philippe Wanny, il est agent conduite et des grèves, il en a connu, "c'est assez impressionnant, ce matin à l'assemblée générale, on a vu des jeunes, des têtes qu'on n'avait plus l'habitude de voir, des anciens." Il explique cette mobilisation parce que "les cheminots en ont marre qu'on les jette en pâture, comme si les défaillances de la SNCF étaient de leur faute. Non, les problèmes économiques de la France ne sont pas du fait des 140 000 cheminots!"   

Une mobilisation importante lors de l'assemblée générale des cheminots - Aucun(e)
Une mobilisation importante lors de l'assemblée générale des cheminots - cheminots CGT

Si c'est une guerre des nerfs, c'est une bonne nouvelle pour nous parce qu'on va tenir dans la durée et on va gagner - Chloé Ferrer

Dans les locaux de la CGT, les cheminots se serrent les coudes. Il plane un certain optimisme que ressent Chloé Ferrer, "on ne lâchera pas, on ira au bout." Mais une information l'agace. Elle vient de prendre connaissance des chiffres de la direction : le nombre de grévistes à la mi-journée est 30% ... "Cela ne correspond pas à la réalité," peste-t-elle, "comment expliquer qu'aucun train ne circule, c'est de l'enfumage de a part de la direction, une fakenews. Elle fait exprès de ne pas prendre en compte les roulements de service pour faire croire aux gens que le mouvement va s'étioler et s'éteindre." 

La santé, l'éducation, le transport, on doit se retrouver sur la défense du service publique - Jérome Ludwiczack

A côté, Jérome Ludwiczak pose la question du maintien du service publique. "C'est l'enjeu principal" prévient celui qui est conducteur sur le RER C qui dépend, du dépôt de Fleury-les-Aubrais. "Notre statut nous permet d'assurer la sécurité," explique-t-il, "on prend le temps qu'on estime suffisant pour réparer un train, on ne subit pas de pression, pas de chantage comme une compagnie privée pourrait nous imposer pour des questions de rentabilité." La convergence des luttes, c'est ce que tous les militants présents espèrent pour faire plier le gouvernement.