Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève SNCF : les cheminots de Moselle tractent pour convaincre les usagers

jeudi 12 avril 2018 à 14:51 Par Sarah Mansoura, France Bleu Lorraine Nord

Alors que la grève à la SNCF reprend ce vendredi et ce samedi, des cheminots du syndicat CGT ont lancé une opération de tractage ce jeudi devant les gares d'Hettange-Grande et de Thionville (Moselle), pour sensibiliser les voyageurs aux raisons de leur mouvement social.

La CGt Cheminots a distribué environ 3 000 tracts ce jeudi devant et dans la gare de Thionville.
La CGt Cheminots a distribué environ 3 000 tracts ce jeudi devant et dans la gare de Thionville. © Radio France - Sarah Mansoura

Thionville, France

Alors que la grève à la SNCF reprend ce vendredi et ce samedi, une douzaine de cheminots du syndicat CGT ont lancé une opération de tractage ce jeudi devant les gares d'Hettange-Grande et de Thionville (Moselle), pour sensibiliser les voyageurs sur les raisons de leur mouvement. A Thionville, une douzaine de cheminots se sont mobilisés pour tracter devant la gare et sur les quais, au départ des trains. 

3 000 prospectus distribués

Selon Christophe Achoub, délégué syndical CGT, les cheminots auront distribué environ 3 000 prospectus. A l'intérieur, plusieurs articles évoquant l'organisation de la SNCF, le statut des cheminots, les conditions de travail. Une manière d'entamer la discussion avec les voyageurs, plutôt nombreux à accepter le tract et à s'arrêter pour signer une pétition. 

Une douzaine de cheminots de la CGT se sont rassemblés pour distribuer des prospectus aux voyageurs. - Radio France
Une douzaine de cheminots de la CGT se sont rassemblés pour distribuer des prospectus aux voyageurs. © Radio France - Sarah Mansoura

"Je trouve bien qu'ils proposent de l'information, confie Didier, avant de monter dans un train direction Paris. La grève je m'en arrange. Je n'ai pas de raison de refuser leur tract, je m'informe, je ne fais pas comme beaucoup de gens qui ont des idées arrêtées." 

Echanger avec les usagers du rail

Pour les cheminots CGT qui tendent les prospectus aux usagers, l'accueil est plutôt bienveillant.  "Beaucoup de gens prennent le prospectus,  confie Christophe. Certains passent sans le prendre mais la plupart des usagers nous soutient, et parfois les gens nous disent même de tenir bon, c'est encourageant". 

Christophe Achoub : "Un accueil plutôt correct"

Evidemment l'accueil est plutôt froid de la part d'autres voyageurs. "Ils nous prennent en otage", déplore Yves, voyageur quotidien sur la ligne Luxembourg-Thionville. "A la CGT, ils ne servent que leur propres intérêts", renchérit Frédéric, qui travaille au Luxembourg. Deux voyageurs qui devront prendre leur mal en patience ce vendredi et ce samedi, alors que reprend la grève perlée. Les cheminots CGT comptent organiser d'autres opérations de tractage dans les prochaines semaines.