Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Grève SNCF : les solutions alternatives pour se déplacer en Moselle

jeudi 29 mars 2018 à 18:15 - Mis à jour le mercredi 2 mai 2018 à 14:49 Par Rachel Noël, France Bleu Lorraine Nord

Covoiturage, bus, télétravail ou solutions pour optimiser les déplacements... Avec la grève SNCF qui s'étalera sur trois mois à compter du 3 avril, il va falloir trouver des solutions, notamment pour les frontaliers. Découvrez nos astuces en Moselle.

Les plateformes de covoiturage enregistrent une hausse de 20% de l'utilisation de leurs moteurs de recherche.
Les plateformes de covoiturage enregistrent une hausse de 20% de l'utilisation de leurs moteurs de recherche. © Maxppp - Frantz bouton/PHOTOPQR

Moselle, France

Après un mouvement de grève déjà bien suivi à la SNCF le 22 mars, les déplacements à travers la Lorraine s'annoncent difficiles à partir de ce mardi 3 avril. Les syndicats ont lancé un préavis pour un mouvement inédit de deux jours de grève sur cinq, jusqu'au 28 juin. Pour pouvoir circuler et aller travailler, il faudra imaginer des solutions : covoiturage, bus, télétravail ou applications d'optimisation des transports.

L'option covoiturage

Une première solution consiste à faire du covoiturage entre amis, entre collègues ou en utilisant des plateformes dédiées. Pour trouver un point de ralliement, consultez la carte participative des aires de covoiturage, publiée sur le site roulezmalin.com. Le site du conseil départemental de Moselle propose aussi une carte des aires de covoiturage qui existent dans le département. En Moselle, une trentaine de parkings sont recensés.

Il existe de nombreuses autres  plateformes qui comptent bien surfer sur les grèves pour se développer encore plus, à l'image de BlaBlaLines, la version pour trajets courts de BlaBlacar qui propose de rembourser une partie du paiement au conducteur durant les jours de grève . Roulezmalin.com est une plateforme nationale montée par une entreprise de Nancy, Covivo, qui ne prend pas de commission sur les trajets et garantit ne pas vendre les données des utilisateurs. Des plateformes proposent aussi du covoiturage sur distances courtes ou moyennes, à travers un département ou un territoire. Pour la Moselle, c'est la roue verte. Pour la Meurthe-et-Moselle, c'est Tedicov.fr. 

La plateforme de covoiturage courte distance de la SNCF IDVROOM propose, sous conditions, de rembourser les trajets réalisés pendant les perturbations du printemps.

Enfin en Moselle, après les nombreux incidents sur les lignes frontalières, le hashtag #Covoitmetzlux sur Twitter donne la possibilité aux frontaliers de s'entraider.

Jongler avec les transports en commun

S'il le faut, prenez la route bien informé, en écoutant France Bleu Lorraine Nord et en partageant vos infos au 03 87 52 13 13 et en suivant les réseaux sociaux de la radio sur Facebook et Twitter @fblorrainenord. Prenez les transports en commun bien informé également : la SNCF Grand Est affiche les prévisions de trafic pendant les mouvements sociaux, mais il y a aussi RailZ, une application mobile et collaborative lancée par un étudiant lorrain pour répertorier les retards de trains, les perturbations, mais aussi le confort sur telle liaison. Le site Simplicim Lorraine permet de calculer un itinéraire à travers les réseaux de transports en commun, mais aussi la marche et la voiture.

La solution télétravail

On peut aussi travailler à distance, de chez soi ou dans des espaces partagés. La région Grand Est a publié une carte des sites de télétravail. Il y en a quelques uns en Moselle : des centres d'activités, des espaces de coworking, des pépinières d'entreprises. Si vous êtes intéressé, il faut contacter le site de votre choix. Les coordonnées sont sur la carte. 

Des bus pour les longues distances et les longs week-ends

Pour ceux qui se déplacent plus loin, l'option des fameux "bus Macron" est aussi à examiner. La filiale de la SNCF Ouibus ne sera pas en grève, et les opérateurs qui desservent la Moselle comme Flixbus ou Isilines prévoient d'ailleurs de renforcer leurs lignes durant cette période. La plateforme busradar.com permet d'ailleurs de faire la recherche de trajets avec différentes compagnies et différents modes de transport.