Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Gros contrat pour Alstom Transport en Suisse

vendredi 13 novembre 2015 à 16:08 Par Emilie Pou, France Bleu Belfort-Montbéliard

Alstom Transport fournira 47 locomotives à SBB infrastructure, le réseau ferroviaire suisse. un contrat de 175 millions d'euros qui va bénéficier au site de Belfort.

Alstom à Belfort
Alstom à Belfort © Radio France

Belfort, France

C'est un très gros contrat pour Alstom transport. Et surtout pour le site de Belfort. Un contrat de 175 millions d'euros pour fournir 47 locomotives bimodes à SBB infrastructure, le réseau ferroviaire suisse. Des locomotives qui devraient commencer à entrer en service en 2018 et qui seront entièrement fabriquées à Belfort, à part le moteur qui sera lui fabriqué à Ornans. 

"Ce contrat en amènera d'autres"

"Le travail va commencer dès maintenant pour notre service engineering" explique Alain Courau, le directeur d'Alstom transport à Belfort, "nos ingénieurs vont travailler tout de suite sur la conception de ces locomotives. En revanche la production sera étalée sur six ans, surtout à la fin du contrat entre 2019 et 2021". "Ça ne remplit pas encore le carnet de commandes" ajoute Alain Couraud "car justement la charge de production est très étalée, par contre ce contrat va en amener d'autres. Ce contrat suisse permet en effet de lancer notre nouvelle locomotive Prima H4 ce qui nous permettra de nous positionner sur de nouveaux appels d'offres notamment pour 44 locomotives pour AKIM, une filiale de la SNCF, et pour un autre type de locomotives de la même gamme cette fois pour la RATP". 

Alain Courau, le directeur du site de Belfort