Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hauts-de-France : la SNCF modifie son plan de transport en raison du contexte sanitaire

-
Par , France Bleu Nord

Alors que la situation sanitaire est préoccupante dans les Hauts-de-France et en région parisienne, la SNCF adapte de nouveau son plan de transport à compter du lundi 29 mars: il y aura un tiers de TER en moins. Pour les TGV, 8 allers-retours seront maintenus quotidiennement entre Lille et Paris.

La SNCF va privilégier les trains aux heures de pointe
La SNCF va privilégier les trains aux heures de pointe © Radio France - Eric Turpin

En raison du contexte sanitaire à nouveau difficile dans les Hauts-de-France et en région parisiennne et alors que le recours au télétravail est renforcé, la SNCF modifie son plan de transport à compter de ce lundi 29 mars. 

  1. Pour les TER, le trafic représentera 72% du plan habituel, avec un accent sur les trajets aux heures de pointe, en matinée et en soirée.
  2. 83% des TERGV seront maintenus, afin d'assurer pour les usagers un aller-retour entre le domicile et le travail.
  3. Pour les TGV, la SNCF promet d'assurer au moins deux allers-retours quotidiens entre Paris et chaque ville de la région. Il y aura 8 TGV par jour entre Lille et Paris dans les deux sens, et 6,5 entre Arras et Paris.

La gratuité des transports est maintenue pour les soignants se déplaçant en TER comme pour les personnes qui se rendent sur leur lieu de vaccination. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess