Transports

Heure d'hiver : plus de danger pour les piétons et cyclistes

Par France Bleu Lorraine Nord et Valentine Joubin, France Bleu Lorraine Nord et France Bleu mercredi 21 octobre 2015 à 19:26

De nuit, les lumières avant et arrière sont obligatoires sur un vélo.
De nuit, les lumières avant et arrière sont obligatoires sur un vélo. - Brillez 375

Dans la nuit de samedi à dimanche, nous passerons à l'heure d'hiver. Une nuit qui tombe encore plus tôt c'est plus de risques pour les piétons et les cyclistes. Malheureusement ils n'en ont pas forcément conscience.

Piétons et cyclistes, attention à vous quand vous traversez la route! Les journées raccourcissent, ce qui vous rend moins visibles et donc encore plus vulnérables que le reste de l'année. Et cela ne va pas s' arranger avec le passage à l'heure d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche. Le ministère de l'intérieur tout comme un assureur viennent de lancer une campagne de sensibilisation.  A Metz, l'association Metz à Vélo organise une formation pour  donner des conseils aux cyclistes et leur rappeler leurs obligations.

"Il y a énormément de cyclistes qui débutent, des étudiants qui se déplacent à vélo pour quelques kilomètres et qui n'ont pas encore conscience du risque de rouler sans éclairage." - Hervé Ribon, président de Metz à vélo.

Hervé Ribon, président de l'association Metz à Vélo.

De nuit, les cyclistes ont plusieurs obligations légales. Ils doivent équiper leur vélo de lumières avant et arrière, que ce soit en ville ou à la campagne. Le port du gilet jaune fluo est obligatoire mais uniquement hors des agglomérations. Aucune loi, en revanche, n'oblige les piétons à se rendre visibles. C'est souvent l'expérience qui les convainc de s'équiper. 

"C'est quand on met la casquette de conducteur que l'on se rend compte des dangers. J'ai failli un jour renverser quelqu'un qui courrait. J'ai pu freiner au dernier moment. J'ai eu peur et je lui ai fait peur"- Catherine, promeneuse et cycliste messine.

Catherine, une Messine, s'équipe toujours d'un gilet et de lumières la nuit.

La préfecture de Moselle rappelle que les automobilistes doivent, eux-aussi, être plus vigilants l'hiver. C'est à dire ralentir à l'approche d'une zone non éclairée, s'écarter d'un mètre du trottoir. Il ne faut pas non plus hésiter à se signaler par un appel de phare, par exemple, en sortant d'un parking.