Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

HOP! annonce la fermeture de la ligne Quimper-Orly au milieu d'un plan d'économie

La compagnie Air France-KLM vient de présenter à ses représentants du personnel un plan d'économie qui comprend des suppressions de postes, mais aussi une baisse de l'offre. En ligne de mire, les liaisons très concurrencées par le TGV. Quimper est sur la liste, dès cet été.

La compagnie Hop! annonce un large plan d'économie. (illustration)
La compagnie Hop! annonce un large plan d'économie. (illustration) © Maxppp - Photo PQR

Quimper, France

Quimper et la Cornouaille ne sont plus du tout des priorités pour Air France-KLM, désormais c'est clair. Lors de la réunion de ce lundi 13 mai, les représentants du personnel de la compagnie aérienne viennent d'apprendre les détails du large plan d'économie qu'elle doit mener.

Suppressions de postes... et de lignes !

465 postes supprimés, mais aucun "départs contraints" assure la direction dans son communiqué, ça c'est le premier point. Ce plan va s'étaler sur un peu plus d'un an. Mais l'entreprise veut aussi s'attaquer à ce qui, pour elle, devient une grande difficulté : le court-courrier, et les destinations très concurrencées par l'offre TGV.

La ligne Quimper / Orly fermée "cet été"

La ligne Quimper / Orly en fait partie. Elle est déficitaire, et cible des critiques depuis déjà plusieurs saisons. Et si Air France passait aux actes et coupait la ligne dès cet été, pour ne pas perdre trop d'argent ? C'est clairement l'objectif de la compagnie. Pourtant, la majorité des élus et les représentants de grandes entreprises de Cornouaille continuent de plaider pour son maintien. 

Obligation de service public, faut-il encore l'avancer ?

L'Etat, après l'abandon de Notre-Dame-Des-Landes a promis un pacte pour l'accessibilité, dans lequel se trouve une obligation de service public (OSP), pour laquelle le tour de table est d'ailleurs compliqué à terminer. Mais elle n'interviendrait sans doute pas avant l'automne. Air France avait déjà annoncé la date du 28 octobre, puis du 2 septembre comme fin du service. On s'oriente donc toujours vers une interruption de la ligne avant la mise en place de l'OSP.