Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Hop! pourrait réduire la voilure sur l'aéroport de Clermont-Aulnat

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Rien n'est encore officiel mais les syndicats de Hop! craignent des suppressions d'emploi et l'abandon de nombreuses liaisons assurées par la compagnie aérienne. L'aéroport de Clermont-Aulnat risque d'être concerné.

Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat
Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat © Radio France - Emmanuel Moreau

Hop! a annoncé une reprise des liaisons entre Clermont et Paris à partir du 8 juin prochain. Une reprise qui sera très timide puisqu'il n'y aura dans un premier temps que deux allers-retours par semaine vers Roissy - Charles de Gaulle. L'intersyndicale de la compagnie aérienne craint que ce ne soit qu'une préfiguration de ce qui attend l'aéroport clermontois, même en cas de retour à la normale.

Car Hop! pourrait sérieusement réduire la voilure. Rien n'est officiel, le CSE qui s'est tenu vendredi dernier n'a pas permis d'en savoir plus, mais les rumeurs sont insistantes et précises. La compagnie pourrait abandonner la moitié de sa flotte (58 avions, des Embraer et des Bombardier de 72 à 100 places maximum) ainsi qu'une partie de ses dessertes.

La liaison Clermont - Orly menacée?

La compagnie aérienne pourrait notamment se recentrer sur l'aéroport de Roissy. C'est Transavia, la filiale low cost d'Air France, qui reprendrait en partie son réseau. Mais cette compagnie n'a que des Boeing de 189 places, beaucoup trop grands pour la liaison Clermont - Orly. L'intersyndicale craint à terme la disparition de cette liaison, Hop! ne conservant que les vols vers Roissy. Une hypothèse qui serait une catastrophe pour l'aéroport de Clermont-Aulnat. Hop! représente 80% du trafic avec, avant le confinement, huit liaisons quotidiennes vers Paris, 4 pour Roissy et 4 pour Orly. 

Cette réduction de voilure risque également d'avoir de sérieuses conséquences en matière d'emploi. Hop! pourrait supprimer 1.000 des 2.700 emplois actuels. Des postes de naviguant avant tout mais la plateforme aéroportuaire d'Aulnat possède également un centre de maintenance. Il emploie 400 personnes et son avenir pourrait lui aussi devenir incertain.

Pour le moment, il ne s'agit que de suppositions, les syndicats attendent toujours les annonces précises de leur direction. Ce plan risque de n'être qu'une des composantes du vaste plan de suppressions de postes que devrait annoncer Air France, victime de l'arrêt brutal de son trafic. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess