Transports

Huit TER supprimés chaque jour sur la ligne Grenoble-Lyon

Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère mardi 29 mars 2016 à 11:15

La sncf supprime des TER faute de conducteurs
La sncf supprime des TER faute de conducteurs © Maxppp - Remy Perrin

La SNCF doit faire face à une pénurie de conducteurs de TER en raison d'une "erreur de prévision" dans les départs à la retraite de certains agents. Conséquence : une vingtaine de TER sont supprimés chaque jour dans la région. Le conseil régional demande des comptes.

La SNCF elle-même reconnait une "erreur de prévision". Des conducteurs sont partis à la retraite et ne seront pas remplacés d'ici le mois de juillet en raison d'une mauvaise anticipation de la direction. Cela concerne une dizaine de cheminots en Auvergne-Rhône-Alpes. Du coup, vingt TER par jours seront supprimés dès lundi prochain dans la région, dont huit sur la ligne Lyon/Grenoble. La situation devrait perdurer jusqu’à l'été. L'ADUT, l'Association dauphinoise des usagers du train, lance un appel à la nouvelle majorité à la Région.

La présidente de l'Adut lance un appel à la région

Patricia André-Constantin, la présidente de l'ADUT  dénonce "l'imprévision" de la SNCF.

La présidente de l'Adut déplore l'imprévision de la SNCF

"Quand on met de l'argent, on veut des résultats"

Patrick Mignola demande des comptes à la SNCF

De son coté le nouveau vice-président de la région chargé des transports, Patrick Mignola ne cache pas son agacement. "Quand on met de l'argent, on veut des résultats, il s’agit d'une situation anormale". La région entend récupérer de l''argent en infligeant des pénalités à la SNCF pour défaut de service. La région finance les TER à hauteur de 560 millions d'euros par an.