Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Place du vélo à Amiens : "Le compte n'y est pas", estime l'association Véloxygène

-
Par , France Bleu Picardie

Quelle place pour le vélo et pour les cyclistes à Amiens ? France Bleu Picardie s'intéresse à la place du deux roues dans la ville. Paul Moitier, le président de l’association Véloxygène, était notre invité.

A Amiens, on estime que 2% des déplacements se font à vélo
A Amiens, on estime que 2% des déplacements se font à vélo © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Amiens, France

On estime que 2% des déplacements se font à vélo dans la métropole d'Amiens. Une aire urbaine qui pourrait être mieux adaptée pour les cyclistes pour Paul Moitier, le président de l’association Véloxygène qui représente les usagers du vélo à Amiens et qui compte 250 adhérents : « C’est une ville qui pourrait être adaptée, mais _il faudrait améliorer beaucoup de choses pour qu’Amiens devienne vraiment cyclable_.» 

Paul Moitier, le président de Véloxygène - Radio France
Paul Moitier, le président de Véloxygène © Radio France - Claudia Calmel

Amiens Métropole s'est fixé l'objectif de 200 km d'aménagements cyclables d'ici la fin du mandat de l'équipe actuelle, une dynamique qui va plutôt dans le bon sens pour Paul Moitier : « Certains aménagements sont très satisfaisants, mais au-delà du chiffre il faut juger la qualité des aménagements qui sont réalisés dans ces 200 km. Certains d’entre eux apportent une faible plus-value pour le cycliste, comme par exemple la chaussée Jules Ferry. Il y a eu des travaux dans le cadre du Bus à Haut Niveau de Service, mais _aucune piste cyclable n’a été réalisée_. On a préféré privilégier le stationnement plutôt que de créer une piste cyclable. » 

Bus à haut niveau de service : "le compte n'y est pas"

Le président de Véloxygène regrette : « On avait alerté la ville et la métropole assez longtemps avant le début des travaux du réseau de bus en leur disant que c’était vraiment une super occasion pour rendre la ville plus cyclable, mais malheureusement, le compte n’y est pas et les cyclistes ont le sentiment d’une occasion loupée à ce sujet-là. »

L’interview complète de Paul Moitier est à réécouter ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu