Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Ils réclament plus de places pour les vélos dans les trains

-
Par , France Bleu Paris

Un collectif d'association s'est réuni ce samedi devant la gare de l'est à Paris. Ils militent pour que tous les trains nouveaux ou rénovés puissent accueillir au moins 8 vélos non-démontés.

Un faux guichet installé gare de l'Est à Paris pour réclamer plus de places pour les vélos dans les trains.
Un faux guichet installé gare de l'Est à Paris pour réclamer plus de places pour les vélos dans les trains. © Radio France - Valentin Dunate

Gare de l'Est, Paris, France

Une centaine de personne a manifesté ce samedi devant la gare de l'est à Paris pour demander plus de places pour les vélos dans les trains.  En France, l'association "vélo + train" reste pour encore bien faible : 3% contre 30 % aux Pays-Bas (selon la Fédération française des usagers de la bycliclette). Ce mois-ci les députés et les sénateurs vont se pencher sur cette question lors de la loi d'orientation sur les mobilités. Si dans certains RER, TER ou train Intercités, il y a quelques places pour les vélos (certaines payantes) dans la plupart des TGV, c'est souvent impossible, à moins de démonter le vélo. 

Déjà 3500 signatures sur une pétition en ligne 

Pour dénoncer cette situation, ces militants ont donc installé un faux guichet devant la gare de l'est. Ces associations comme "Vélorution", "Mieux se déplacer à bicyclette" ou "Cyclo Trans Europe" militent pour que tous les trains nouveaux ou rénovés puissent accueillir au moins 8 vélos non-démontés, une mesure qui a d'ailleurs été adoptée par le parlement européen. Plus de 3500 personnes ont déjà apporté leur soutiens aux amendements déposés par le collectif Train+Vélo.