Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

"Il y aura d'autres Noëls" : dans le Cher, la CGT assume la grève contre la réforme des retraites

-
Par , France Bleu Berry, France Bleu

Réunie en congrès départemental à Vierzon, la CGT du Cher a acté la prolongation du mouvement de grève et des manifestations pendant les vacances de Noël. Quitte à ce que le trafic ferroviaire notamment soit très perturbé pour les fêtes de fin d'année.

Le trafic SNCF risque d'être une nouvelle fois très perturbé ce samedi 21 décembre
Le trafic SNCF risque d'être une nouvelle fois très perturbé ce samedi 21 décembre © Radio France - Eric Turpin

Vierzon, France

La CGT du Cher vient de refermer son congrès départemental à Vierzon. Les trois jours de débats ont évidemment tourné autour de l'actualisé sociale sur la mobilisation contre la réforme des retraites. Et le syndicat ne compte pas baisser les bras, même pendant les vacances de Noël. "Il n'y a pas de trêve", tranche son secrétaire général Sébastien Martineau. "Il y aura un ralentissement de la mobilisation pendant les vacances. Mais ça ne veut pas dire que la colère a disparu. Il y a toujours de la détermination, on l'a vu pendant notre congrès", ajoute-t-il sur France Bleu Berry. 

La CGT du Cher appelle d'ores et déjà à une nouvelle journée de mobilisation samedi 28 décembre. Il devrait y avoir des cortèges à Bourges et Vierzon mais aussi à Saint-Amand-Montrond et Saint-Florent-sur-Cher. Le gouvernement a invité les syndicats à revenir autour de la table des négociations au mois de janvier. Le Premier ministre Édouard Philippe s'est dit prêt à discuter de la question de la pénibilité et de l'âge-pivot. "Les mesures annoncées sont celles qui feront que les syndicats réformistes arrêteront. C'est un jeu de rôle entre la CFDT et le gouvernement", dénonce Sébastien Martineau, secrétaire général de la CGT dans le Cher.

Le trafic SNCF perturbé ? "Il faut faire des sacrifices"

Sur le plan national, la CFDT et l'UNSA annoncent faire une trêve de Noël. Pas question, répond la CGT. Le trafic SNCF risque d'être encore une fois très perturbé, malgré la tentative du gouvernement de rassurer. "Ceux qui vont avoir des difficultés, il y aura d'autres Noël mais il n'y aura qu'une retraite", souligne Sébastien Martineau. "Moi, je suis concerné par la grève des cheminots. Je vais m'arranger autrement, je ne verrai pas ma fille, tant pis je la verrai plus tard. On arrive à un moment où il faut faire des sacrifices", ajoute le secrétaire général de la CGT dans le Cher.

Il n'y a qu'une retraite, il y aura d'autres Noëls, ce n'est pas un problème" 

À ceux qui dénoncent le comportement des cheminots grévistes, Sébastien Martineau a une réponse claire. "Ce n'est pas la CGT qui responsable. La cause, c'est le gouvernement, nous sommes la conséquence. Il faut s'attaquer à la cause, qui est la réforme des retraites", conclut-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu