Transports

Ile-de-France : le Noctilien a 10 ans

Par Martine Bréson, France Bleu Paris mercredi 23 septembre 2015 à 11:09

Noctilien @Wikimédia
Noctilien @Wikimédia

Le Noctilien est un réseau de bus nocturne qui a été mis en service le 21 septembre 2005. Chaque nuit, en Ile-de-France, ces bus transportent entre 20.000 et 40.000 personnes.

Cela fait 10 ans que le Noctilien a été mis en service en Ile-de-France. Ce réseau de bus nocturne regroupe 47 lignes. Il transporte chaque nuit du lundi au dimanche, de minuit et demi à 05h30, des dizaines de milliers de personnes. En moyenne le service de bus nocturne est utilisé par 19.000 clients en semaine, 31.000 le week-end et 40.000 pour les nuits "festives" comme la Fête de la musique ou le Nouvel An.

Ce réseau est géré par le STIF (Syndicat des Transports en Ile-de-France) et il est exploité par la RATP et la SNCF. Il est accessible avec les forfaits habituels (carte Navigo,  Imagine R...). Ces bus permettent d'assurer la continuité du transport lorsque les trains, RER, métros et bus de la journées ne fonctionnent plus. Ils desservent plus de 200 communes. Les voyageurs sont surtout des personnes qui habitent en banlieue.

Pour aller travailler ou pour rentrer chez elles, ils sont nombreux a ne pas avoir d’autres choix que d’emprunter ces bus nocturnes. "Je travaille dans le XIIIème et j'habite dans le Val-d'Oise, s'il n'y avait pas de Noctilien je ferais comment pour rentrer chez moi. Si vous n'avez pas de transport personnel, c'est le seul moyen. Je ne crois pas que tout le monde a les moyens de payer un taxi tous les jours.", explique Alexandre.  D'autres comme Amara  prennent ces bus cinq nuits par semaine pour rentrer du travail. Amara a deux heures de trajet et pour lui souvent, c'est la galère :"Ya trop de bordel, il y en a qui fument. C'est mieux que rien , on n'a pas le choix". Pour les Parisiens ces bus sont le dernier recours quand il n'y a plus de transports en commun.

Le Noctilien a pris la place des Noctambus qui ont circulé entre 1987 et 2005. Les Noctambus étaient moins bien organisés. Ce réseau comptait seulement 18 bus.