Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Ile-de-France : le passe Navigo n'augmentera pas en septembre assure Valérie Pécresse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Pas d'augmentation du passe Navigo en septembre 2020, c'est ce que promet ce lundi matin sur France Inter, Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.

Le passe Navigo ne devrait pas augmenter en septembre 2020.
Le passe Navigo ne devrait pas augmenter en septembre 2020. © Radio France - Aurélien Accart

La présidente de la région Ile-de-France l'a affirmé sur France Inter ce lundi matin : "Le passe Navigo n'augmentera pas en septembre". Elle ajoute que "ce n'est pas aux Franciliens de payer un impôt Covid, on ne va pas augmenter le pass Navigo en cette rentrée pour payer le trou dans la caisse".

Valérie Pécresse précise qu'elle veut tenir compte de la situation sociale, actuellement difficile. Pour financer les pertes de revenus, estimées à 2,6 milliards d'euros, dues à la faible fréquentation des transports depuis plusieurs mois, la Région va demander à l'Etat "une avance remboursable avec un différé de remboursement", explique la présidente de l'Ile-de-France. Cette question se négocie avec le gouvernement. "On a bien avancé depuis l'arrivée de Jean Castex à Matignon", précise Valérie Pécresse. 

Ile-de-France Mobilités a fait une "proposition constructive", indique la présidente de région, "que l'Etat nous concède, comme il l'a fait pour Air France, une avance remboursable avec un différé de remboursement". Cette avance permettrait de "ne pas différer" les investissements de la région en matière de transports : "Nous avons commandé à Alstom, à Bombardier, à Iveco, des bus électriques, des tramways, des trains neuf (...) pour la rénovation du RER B du RER D, on aura le RER nouvelle génération qui arrive dès décembre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess