Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Île-de-France : les vacanciers boudent le train et se rabattent sur les locations de voitures

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

De nombreux vacanciers franciliens, habitués à partir en train, ont opté pour une location de voiture cet été par précaution sanitaire. Une aubaine pour les loueurs de véhicules qui ont même du mal à répondre à la demande.

Redha Larbi, gérant d'une agence de location de voitures à Pantin en Seine-Saint-Denis
Redha Larbi, gérant d'une agence de location de voitures à Pantin en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

Dans l'agence de location de véhicules de Redha Larbi, à Pantin (Seine-Saint-Denis), ça n'arrête pas : les clients appellent pour commander des voitures ou des mini-vans pour partir en vacances en famille. "Il y a des clients qui avaient l'habitude de prendre le train mais cette année, ils veulent une voiture. Pour eux, c'est plus sûr d'être en famille dans une même voiture ", explique le gérant.

L'angoisse du train

Problème : la demande est tellement forte que le loueur a du mal à y répondre. "On a un parc de 40 voitures, en général l'été, mais là on a presque une centaine de demandes". Or, l'agence loue elle-même ses voitures à des concessions auto qui n'en ont pas assez à fournir en ce moment, puisque l'activité chez les constructeurs automobiles reprend tout doucement. 

Leslie fait partie de ces vacanciers angoissés à l'idée de prendre le train. Pour ces vacances cet été, entre le Mans, Lille, Poitiers et Aix-en-Provence, un seul trajet est prévu en TGV pour rejoindre le sud. "Ça m'angoisse parce que je me demande si les trains sont régulièrement désinfectés, s'il y aura du savon dans les toilettes, si mon voisin acceptera de garder le masque durant tout le voyage", avoue cette Francilienne. 

"Cette année, je choisis la voiture" - Leslie, vacancière francilienne

Autant de questions qu'elle ne se posera pas pour les autres destinations où elle a décidé de se rendre en voiture, notamment grâce à un véhicule qu'elle a loué. Mais les recherches ont été difficiles : "C'était très compliqué. Les prix étaient dingues, alors on s'est résolus cette année à tenter une nouvelle plateforme collaborative où là, c'était abordable et moitié moins cher que les voitures de location", explique-t-elle.

La location de voiture prisée

Mais même en voiture, Leslie prendra ses précautions : "Je vais sans doute emporter un petit kit de désinfection pour nettoyer le volant, l'habitacle, je viens bien aérer. Je me sentirai plus en sécurité dans cette voiture"

Si les clients sont plus nombreux cet été, Redha Larbi ne s'emballe pas. Pendant le confinement, l'activité était au point mort. Le patron avait même décidé de mettre gratuitement des voitures à disposition des soignants. Les affaires reprennent mais les mois de juillet et août, même pleins, ne suffiront pas à compenser les 70.000 euros de pertes accumulées ces derniers mois. "Il faudra au moins deux ans pour s'en remettre", avoue-t-il.

Île-de-France : les vacanciers boudent le train et se rabattent sur les locations de voiture

20% de passagers en moins cet été dans les trains

Malgré des billets à petits prix proposés cet été, la SNCF table sur une baisse de 20% de passagers cet été dans ces trains avec 20 millions de voyageurs attendus, contre 25 millions l'an dernier à la même période. Les taux de remplissage des trains sont de 50% en juillet et 35% en août.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess